twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Devant le dynamisme du secteur : Le leader du mobile s’établit à Dakar

mardi 27 juin 2006

Le premier opérateur de téléphone mobile dans le monde, le Finlandais Nokia, a profité de la dernière rencontre de West Africa Gsm la semaine dernière, pour annoncer l’ouverture très prochaine de son bureau pour l’Afrique de l’Ouest, à Dakar. Le responsable en est déjà désigné et les locaux choisis. C’est dire que les choses vont vite en la matière. Comme étrennes, M. Yannick Debaupte, le Directeur régional Clients et opérations de Nokia pour les treize pays de l’Afrique de l’Ouest, a apporté trois nouveaux petits appareils que la firme veut introduire sur le marché sénégalais.

L’implantation de ce nouveau bureau au Sénégal est la marque de la confiance de la marque Nokia aux capacités de développement du marché du téléphone en Afrique, et au Sénégal en particulier. Selon le directeur général de Nokia pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest, venu à Dakar pour l’occasion, il a affirmé : « Pour un nombre croissant de personnes sur de nouveaux marchés en phase de croissance comme le Sénégal, le téléphone mobile est devenu rapidement un élément à part entière de la vie, et le nombre de nouveaux propriétaires de téléphone mobile continue de croître. » M. Jarmo Santala a ajouté que l’autre élément du succès de Nokia dans les marchés émergents est le fait pour la compagnie de collaborer étroitement avec les opérateurs et avec les agences de réglementation, pour réduire le coût total de possession d’un téléphone mobile pour les consommateurs.

Le marché du Sénégal de la téléphonie mobile est, à l’image des autres pays de l’Afrique francophone, l’un des plus dynamiques qui soient. Selon les chiffres publiés en marge de West Africa Gsm, en une année, de mars 2005 à mars 2006, les opérateurs de téléphone, au Sénégal, ont enregistré plus de 650 000 nouveaux abonnés. Il est vrai que les autres pays d’Afrique ont aussi connu, dans la même période, une progression similaire, sinon même, plus important parfois. Par exemple, le Ghana a plus que doublé le nombre de ses abonnés dans la même période, passant de 1,6 millions à 3,3 millions. Le Nigeria, quant à lui, a des chiffres encore plus impressionnants. De 11,1 millions d’abonnés en 2005, ce pays en est à 21,4 millions en mars 2006. Dans l’espace francophone, le développement du mobile en Côte d’Ivoire est aussi fulgurant, allant de 1,7 millions à 2,4 millions d’usagers.

On comprend alors, qu’à côté de Nokia, un opérateur de télécommunications comme Alcatel ait jugé utile d’inaugurer, à Dakar, son premier centre d’hébergement des services mobiles pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Mohamed GUEYE

(Source : Le Quotidien, 27 juin 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)