twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Deux capitales africaines parmi les villes les plus propices au développement économique grâce aux TIC selon le dernier rapport Ericsson

mercredi 28 novembre 2012

Deux capitales africaines parmi les villes les plus propices au développement économique grâce aux TIC selon le dernier rapport Ericsson

- La troisième édition du Networked Society City Index d’Ericsson place Johannesburg et Lagos dans le classement des sociétés connectées pour leur capacité à transformer les TIC en atouts pour l’activité économique.

- Johannesburg se classe 20e et Lagos 24e. En tête du classement, on trouve New York, Stockholm et Londres.

- Ce sont les individus, plus que les entreprises ou les institutions, qui sont le moteur du développement découlant de la maturité des TIC.

- Les entreprises tirent un avantage des TIC quand sont en place un cadre juridique et fiscal clair ainsi que des procédures simples et rapides.

Ericsson vient de publier son classement Networked Society City Index, qui analyse les avantages apportés par les TIC dans 25 des plus grandes villes du monde. Alors que les deux éditions précédentes s’intéressaient aux effets des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) sur les villes et les citoyens, cette nouvelle édition se concentre sur les entreprises.

Les indicateurs utilisés dans le rapport pour analyser la vie des entreprises dans ces villes font apparaître une corrélation entre la maturité des TIC et la capacité à utiliser les TIC au profit de l’économie.

New York, Stockholm et Londres sont les trois villes qui arrivent en tête du classement. Le rapport souligne la progression importante de Johannesburg, New York et Sydney par rapport au dernier rapport, invoquant le rôle de leaders de ces villes dans leur business régional.

Le rapport énumère quelques-uns des effets positifs des TIC sur l’innovation et l’esprit d’entreprise. Ainsi, les TIC :

1. élargissent les opportunités offertes aux entrepreneurs. Elles permettent, par exemple, de nouvelles innovations produits tels que la musique et la vidéo en streaming, les services d’e-commerce et de cloud computing ;

2. améliorent l’accès aux marchés, en permettant notamment aux entrepreneurs et aux entreprises très spécialisées d’accéder à des marchés géographiquement plus larges ;

3. réduisent les coûts de transaction entre les entreprises, par exemple en rendant moins impérative la proximité géographique avec les fournisseurs, les partenaires et les clients.

« Pour nous, ce sont les individus, plus que les institutions de la ville ou les entreprises, qui sont les moteurs du développement résultant de la maturité des TIC. Les gouvernements suivent en s’adaptant à l’évolution des comportements des citoyens, tandis que les entreprises adoptent les innovations dans le domaine des TIC avant tout pour améliorer leur efficacité interne. Mais surtout, les décisions gouvernementales contribuent à orienter le développement des TIC dans le secteur des entreprises. C’est pourquoi les changements de politique, de réglementation et de planification, associés à la recherche et aux mesures d’aide à la prise de risque et au financement, font partie des facteurs clés de progrès. Ces facteurs sont cruciaux pour aider les entreprises de toutes tailles à se connecter, à collaborer et à être plus compétitives sur le marché », explique Patrik Regårdh, du Networked Society Lab d’Ericsson.

La corrélation positive entre la maturité des TIC et le développement économique est largement confortée par de nombreux rapports et études de cas. Ainsi, un rapport publié en 2012 par la Stockholm School of Economics conclut que lorsque le pourcentage du taux de pénétration du haut débit augmente d’1 point, celui-ci augmente de 3,8 % les immatriculations d’entreprises.

Outre les trois villes de tête, New York, Stockholm et Londres, figurent également dans le classement : Pékin, Buenos Aires, Le Caire, Delhi, Dhaka, Istanbul, Djakarta, Johannesburg, Karachi, Lagos, Los Angeles, Manille, Mexico, Moscou, Bombay, Paris, São Paulo, Séoul, Shanghai, Singapour, Sydney et Tokyo.

Pour mesurer les avantages apportés par les TIC dans chaque ville, 28 indicateurs ont été utilisés. Ces indicateurs sont de deux ordres : ceux qui permettent de mesurer la maturité des TIC dans les villes, et ceux qui permettent de mesurer les avantages des investissements dans les TIC du point de vue social, économique et environnemental.

Liens et téléchargements :

- Le rapport complet : http://www.ericsson.com/res/docs/20...

- L’infographie : http://www.ericsson.com/res/docs/20.... pdf

- Le classement : http://www.ericsson.com/res/thecomp...

- Le dossier de presse complet : http://www.ericsson.com/thecompany/...

- Les rapports précédents :

Broadband and Entrepreneurship, report issued by the Stockholm School of Economics in 2012 :http://arc.hhs.se/download.aspx?Med...

City Index part 1 – Societyindex : http://www.ericsson.com/networkedso... eport.pdf

City Index part Citizen’s index 2 – Citizen’s index : http://www.ericsson.com/networkedso... port_part_2_REV.pdf

(Source : Ericsson, 28 novembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)