twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Désenclavement numérique : Ziguinchor réceptionne son Espace Sénégal services

mardi 5 octobre 2021

Les inaugurations des Espaces Sénégal services se poursuivent. Après Oussouye et Kolda, Ziguinchor a procédé à la réception de son pôle digital. Ces infrastructures s’inscrivent dans le cadre de la politique de désenclavement numérique des collectivités territoriales.

Depuis le mois d’août dernier, l’heure est au Smart Casa Tour. Après Oussouye et Kolda, c’était au tour du département de Ziguinchor de réceptionner son Espace Sénégal services, en présence du maire de la ville, Abdoulaye Baldé. Accompagné de quelques partenaires et acteurs du monde de l’emploi et de l’incubation, le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), Chei­kh Bakhoum, a rappelé l’utilité des actions de désenclavement numérique de l’Etat visée à travers les espaces Sénégal services. Les espaces Sénégal services, dit-il, « vont abriter des lieux de travail partagés permettant de prendre en charge les besoins des usagers du service public. Les espaces Sé­négal services visent d’abord à faciliter l’accès des citoyens aux services publics par la dématérialisation des procédures administratives et le désenclavement numérique et économique des territoires. En­suite, en tant que pôles digitaux en appui aux acteurs territoriaux, ils fourniront des services publics administratifs et marchands aux citoyens ».

Et en marge de l’inauguration, un forum a été organisé auquel ont pris part les différents acteurs. Il a été question d’échanger sur la problématique de l’emploi des jeunes et ses enjeux. Ainsi, l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), le consortium Jeunesse Sénégal et l’incubateur des startups, Ctic n’ont pas manqué à cette occasion, d’y aller de leur expertise et leurs moyens, afin de proposer des solutions à la promotion de l’emploi des jeunes. Pour finir, l’Adie a passé en revue ses autres projets émergeant de Smart Sénégal qui se déclinent en cinq projets majeurs : Safe city, Smart education, Smart territoires, Câble sous-marin et Smart wifi. Autant de projets en cours visant à « améliorer de façon significative, les conditions de vie à travers le déploiement des infrastructures ré­seaux et télécommunications et la mise en place de plateformes technologiques ». Pour l’heure, Smart Sénégal, a entre autres réalisations, doté l’université Assane Seck d’une salle multimédia et la chaîne 4 de la Radio­diffusion télévision sénégalaise.

Laïty Ndiaye

(Source : Le Quotidien, 5 octobre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)