twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Désagréments sur le réseau : Sonatel-Alizé prise dans le piège de son cadeau

mardi 11 janvier 2005

“Nous n’avions pas prévu la propension des clients à vouloir tous utiliser leur crédit en même temps”. Tels sont les aveux du directeur général de la Sonatel Mobiles, Léon Charles Ciss lors d’un point de presse tenu hier dans les locaux de la dite société au boulevard de la République, pour expliquer la saturation survenue sur le réseau suite à la promotion sur les cartes prépayées Diamono.

En effet, depuis la promotion de la semaine dernière, les usagers de la Sonatel ont du mal à communiquer. Pour rappel, la Sonatel a voulu faire une “surprise” de Nouvel An à ses abonnés à la formule Diamono. Sur cette période, pour tout rechargement d’une carte de 5000 F, le client obtient un crédit supplémentaire de 5000 F, soit 10 000 F en tout. Mais ce que la Sonatel n’a pas pris en compte, c’est la ruée des populations à l’annonce de la “surprise” devenue un véritable calvaire pour les abonnés d’Alizé qui voient ainsi le réseau s’interrompre après quelques minutes de communication.

D’après le directeur général Sonatel Alizé, le succès de l’opération a très largement dépassé les attentes et les prévisions. “Nous n’avons pas pensé qu’il y aurait une telle hypothèse sur le déroulement des communications”, recconnaît M. Ciss. Durant la promotion, le trafic a été multiplié par 10, soit de 150 000 cartes par jour à 175 000. En somme, une croissance de 1000 %, ce qui explique le besoin important de communiquer de la population.

Par ailleurs, le directeur a tenu à rassurer les clients que le réseau fonctionne à sa capacité maximale, sans dysfonctionnement technique. “Le réseau technique n’a pas fait défaut, c’est la charge technique”, tient-il à préciser. Enfin, M. Ciss a indiqué qu’un tel désagrément ne se reproduira plus car une étude sera faite pour mieux étendre le réseau en capacité et en volume face à ce genre de promotion.

Lalla CISSOKHO

(Source : Wal Fadjri, 11 janvier 205)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)