twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des soupçons pèsent encore sur la gestion de l’Artp

lundi 17 décembre 2012

L’amicale des cadres de l’Artp, s’est réunie le Samedi passé autour d’une table, pour parler des maux auxquels leur structure fait face. C’était autour du thème : « Autorité de régulation : indépendance, éthique et bonne gouvernance ».

Beaucoup de participants ont considéré que le thème ne reflète pas la réalité de l’Artp, vis-à-vis du public. Ceci est la conviction du professeur Abdou Salam Sall qui s’est plaint de l’image reflétée par l’Artp, il indique dans le journal l’As qu’il y’a un parfum de « détournement de derniers publics par les responsables ». Faisant la comparaison avec l’Armp ou selon lui il y’a « la transparence, l’équité et l’impartialité » à l’Artp, c’est « une subordination de l’Etat ».

Me Mame Adama Guèye lui aussi ajoute que l’Artp est une « agence du décor », il estime qu’il y’a problème quand la « situation d’un directeur dépend d’un décret d’un mardi ou d’un jeudi. Et malheureusement ces directeurs sont en posture d’allégeance, ils acceptent de se soumettre » donc il n’ya pas de possibilité pour l’Artp de jouer sont rôle pense t-il. Selon toujours Me Mame Adama Gueye on a mis un directeur et sa nomination n’est pas loin de considérations politiques d’où il faut créer une situation objective d’indépendance c’est-à-dire que le directeur doit être nommé comme celui de l’Armp. Toutefois il soutient qu’il est facile d’exprimer une volonté politique, encore qu’il faille la pratiquer, il considère que la responsabilité est partagée entre les politiques, la direction et le personnel.

Lamba Ka

(Source : Pressafrik, 17 décembre 2012

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)