twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des professionnels du web soulignent l’importance du e.journalisme

vendredi 22 août 2014

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) constituent de ‘’formidables opportunités’’ pour les entreprises médiatiques, d’où l’importance de développer le e.journalisme à travers notamment le web 2.0, selon des spécialistes et professionnels du web.

‘’Le journaliste est obligé de s’adapter à ce nouveau mode de collecte de l’information mais aussi de traitement et de diffusion de l’information journalistique sur un support dématérialisé qui est le numérique’’ a expliqué Aboubacar Sadikh Ndiaye, consultant formateur en web 2.0 et en e.journalisme.

Il s’exprimait en marge d’un séminaire de formation sur les secteurs régulés organisé par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). La rencontre a pris fin vendredi.

Il a rappelé que le “Web 2.0" désigne la seconde génération du développement du web dans sa conception, et qui vise notamment ’’la facilité de communication, le partage de l’information, l’inter-opérationnalité, la conception centrée sur l’utilisateur et la collaboration sur la grande toile mondiale’’.

Le e.journalisme est donc le fait de pratiquer le journalisme sur un support digital qui peut être le web, les réseaux sociaux ou la téléphonie mobile, a t-il précisé, soulignant aussi l’importance pour le journaliste ‘’de ne pas ignorer les nouveaux types de clients qui s’adressent à l’information des médias’’.

Pour Mountaga Cissé, consultant formateur et spécialiste des nouveaux médias, ‘’les outils technologiques sont une aubaine pour les journalistes car elles permettent un meilleur traitement de l’information (…) le e.journalisme est donc une nécessité (...)’’.

M. Cissé avait auparavant présenté la plateforme itmag.sn, qui fait de la veille technologique au Sénégal, en Afrique et dans le monde concernant le secteur des télécommunications des médias de l’informatique.

De son côté Basile Niane web-journaliste et blogger, a soutenu que les médias sociaux ’’offrent également des opportunités de trouver des sources d’informations au cœur des événements qui font l’actualité pour les journalistes et les rédactions’’.

’’Avec les téléphones mobiles, les gens créent des contenus, des photos et des vidéos vraiment intéressants que nous pouvons facilement trouver et intégrer dans nos reportages’’ a t-il expliqué.

Il a plaidé un coup de pousse en faveur du e-journalisme en donnant beaucoup ’’plus d’importance aux outils technologiques pour le bien du métier’’.

(Source : APS, 22 août 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)