twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dès le 1er juillet prochain, les Ougandais paieront une taxe sur le Mobile Money et les réseaux sociaux

jeudi 31 mai 2018

Après une session houleuse tenue le 30 mai 2018, le parlement ougandais a finalement adopté les très controversées taxes sur le Mobile Money et les réseaux sociaux, contenues dans la loi de Finances 2018/2019.

Dès le 1er juillet 2018, les utilisateurs des services de paiement par mobile devront s’acquitter d’une taxe de 1% sur toutes les transactions effectuées, tandis que les utilisateurs des réseaux sociaux, notamment WhatsApp, Facebook, Twitter, devront s’acquitter d’une taxe journalière de 200 shillings (0,0530 dollars US).

A travers ces taxes, le gouvernement est demeuré ferme sur son objectif de renflouer les caisses du Trésor public. L’argent servira à la réalisation de plusieurs grands chantiers publics et contribuera aussi à soutenir les dépenses publiques.

Pour ce qui est de la nouvelle taxe sur le Mobile Money, elle vient porter à 11% le taux d’imposition auquel ce segment d’activité est déjà soumis. Depuis 2014, l’administration fiscale ougandaise perçoit 10% du revenu des agents et des fournisseurs de service Mobile Money.

Côté réseaux sociaux, la taxe avait été présentée par le président de la République, Yoweri Museveni, comme la contribution au développement de ceux qui font le commérage et dénigre l’image du pays. Mais elle accentuera également la pression sur les poches des consommateurs de services télécoms.

Le chef de l’Etat avait estimé que la taxe générerait près de 600 milliards de shillings (159 millions de dollars US) par an.

(Source : Agence Ecofin, 31 mai 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)