twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des experts partagent leurs expériences dans la première journée d’Afrique de l’Ouest & du Centre Com

mercredi 13 juin 2012

Le 9e salon annuel Afrique de l’Ouest & du Centre Com a ouvert ses portes à Dakar au Sénégal aujourd’hui avec plus de 500 participants pré-inscrits pour assister à la conférence et exposition. Cet événement important rassemble l’ensemble de l’écosystème digital de la région. Il offre une plateforme importante pour que les acteurs du secteur puissent se rencontrer et approfondir leurs connaissance, dans l’objectif de renforcer la croissance pour les prestataires de services. Cette année le focus principal est sur les nouvelles opportunités dans le marché numérique d’ Afrique de l’Ouest & du Centre. Les présentations d’ouverture ont fourni un excellent point de départ pour les discussions grâce aux visionnaires qui ont partagé leurs expériences et leur stratégie pour la région, dont des intervenants tels que Tidjane Deme, Responsable de l’Afrique Francophone chez Google, Chams Diagne, Directeur des Opérations Afrique à la plate-forme de réseau social Viadeo, Tiemoko Coulibaly, Directeur Général Marchés Francophones chez Airtel Africa, et le VP Afrique de l’Ouest et du Centre pour MTN Group, et DG de MTN Côte d’Ivoire Wim Vanhelleputte, pour ne citer qu’eux.

Les idées qu’ils ont partagées dans la session du matin étaient particulièrement intéressantes pour le public, qui était composé d’opérateurs de télécoms, de fournisseurs de solutions et équipementiers, d’acteurs OTT, de fournisseurs de contenus, d’entrepreneurs, etc. En particulier, les participants ont beaucoup apprécié de débattre de comment le marché numérique d’Afrique de l’Ouest & du Centre va évoluer ; il y avait un consensus parmi les intervenants de Google, Viadeo, Airtel et MTN sur l nécessité d’adaptation des fournisseurs de service aux besoins des consommateurs - qui sont de plus en plus exigeants.

Parmi ces besoins on compte une connectivité améliorée, des services ciblés pour les enterprises, des services plus avancés pour les segments de faible ARPU, l’accès gratuit aux réseaux sociaux via l’internet mobile, des contenus locaux et internationaux, etc. Comment les acteurs du secteur répondront à ces demandes reste à voir, mais Tidjane Deme de Google a mis l’accent sur le fait que "le contenu doit provenir d’un écosystème local, cet écosystème doit être encouragé à grandir et seulement sous ces conditions verrons-nous de vrais services à valeur ajoutée pour les consommateurs d’Afrique de l’Ouest & du Centre". Tiemoko Coulibaly d’Airtel était d’accord avec les autres intervenants sur le fait que "le segment entreprise & les services cloud, l’internet mobile & les contenus, les paiements électroniques et les smartphones à faible coût" sont des priorités pour les prestataires de services, et il a considéré le besoin des consommateurs en matière de couverture comme le point le plus important de tous.

Beaucoup parmi les intervenants ont profité de l’opportunité pour demander aux régulateurs d’Afrique Francophone de faciliter les améliorations nécessaires, des changements dans l’allocation du spectre à l’avantage des consommateurs et pour renforcer la croissance dans la région.

La session de l’après-midi permet d’approfondir les présentations d’ouverture avec un focus sur la connection à la large bande, et sur l’efficacité et la gestion des coûts, avec des représentants d’ ACE Consortium, d’Alcatel-Lucent, Expresso Telecom, Tigo Senegal, Corning, Telecom Italia Sparkle, Tellabs, le ministère Congolais des Postes, Télécommunications et des TIC, Warid Congo, BICS, entre autres.

Les participants vont finir la première journée avec une réception au bord de la piscine avec vue sur l’océan, pour accompagner le networking et les discussions de manière plus détendue.

Joignez-vous à nous demain pour des débats sur l’innovation en matière de services à valeur ajoutée, le cloud & les services aux enterprises, les télécoms rurales, et pour le Forum des Entrepreneurs TIC. Les intervenants représenteront Orange, Africa24, People Input, MTN Cameroon, Comviva, Sonatel, Airtel Burkina Faso, entre autres.

West & Central Africa Com

(Source : ITMag, 13 juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)