twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des consommateurs demandent à l’Etat de reprendre le net et les communications internationales

vendredi 6 août 2010

L’Entente nationale des associations de consommateurs (ENAC) demande au président Abdoulaye Wade d’élaborer un projet de loi autorisant l’Etat sénégalais à reprendre la gestion des ‘’facilités essentielles que sont les communications internationales et l’Internet’’, au vu du ‘’grave préjudice’’ causé dans ce secteur par la journée d’action des travailleurs de SONATEL.

Pour sa part, l’ENAC compte déposer ce vendredi une plainte contre la SONATEL, auprès de l’Agence de régulations des télécommunications et des postes (ARTP), ’’pour lui demander d’enquêter et de sanctionner fermement et de réparer le préjudice énorme subi par les consommateurs pour décourager toutes récidives’’.

Les agents de SONATEL qui protestent contre l’arrivée du prestataire privé Global Voice sur le marché sénégalais, ont organisé jeudi une journée d’action ayant occasionné une perturbation et un blocage des communications téléphoniques nationales et internationales, les connexions Internet, les transactions électroniques.

Cela a ’’causé un grave préjudice pour l’économie et tout le pays’’, déplore l’ENAC, demandant à l’Etat sénégalais de ‘’réagir fermement tout en assumant ses responsabilités’’ face à cette situation induite par la grève de l’opérateur historique des télécommunications au Sénégal.

’’Ces actes délictuels voire criminels ont été perpétrés par une société privée bien qu’investie d’une mission de service public n’en poursuit pas moins un but purement lucratif puisqu’elle réalise chaque année un bénéfice usuraire de plus de 150 milliards net d’impôt distribué en dividendes dont la moitié va à l’étranger’’, relève l’ENAC.

(Source : APS, 6 août 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)