twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dérives dans les réseaux sociaux : Macky en djihad contre la cybercriminalité

samedi 27 octobre 2018

Aujourd’hui, l’Etat essaie de rehausser la stratégie de veille sécuritaire avec l’inauguration de la nouvelle compagnie de gendarmerie de Touba. En compagnie du Commissariat spécial, la ville sainte dispose d’un système de sécurisation en principe très performant. En l’inaugurant hier, le Président Sall se projette déjà sur son apport : « Cette compagnie de gendarmerie va aider, aux côtés du Commis­sariat spécial de Touba, à assurer un quadrillage sécuritaire optimal. Touba est un très grand centre urbain. La compagnie disposera de tous les moyens d’investigation, mais aussi d’intervention avec plus de 400 gendarmes et officiers », insiste le président de la République. Il renchérit : « Elle dispose notamment en son sein d’un escadron de surveillance et d’intervention et d’une Brigade de recherches. » Et des moyens pour lutter contre la cybercriminalité et certaines dérives enregistrées sur les réseaux sociaux.

Dans ce sillage, le Président Sall est revenu sur les dérives constatées sur le net. Les mises en garde sont très claires : « La liberté ne donne aucunement droit à un individu de s’enfermer dans sa chambre et d’insulter qui il veut. Nous avons la possibilité de lui mettre la main dessus. Nous disposons d’assez de moyens à l’image des pays développés pour l’identifier, l’arrêter et le traduire en justice. On ne peut pas laisser ces dérives perdurer. Ce n’est pas la vocation d’internet. Nous sommes engagés à anéantir la cybercriminalité. Le désordre ne peut pas s’installer au nom d’une prétendue liberté. La liberté des individus ne sera pas menacée. Je ne menace aucune liberté, mais nous ne pouvons pas laisser ces fauteurs de trouble dans le pays sans réagir. Il faut que la liberté se fasse dans le respect de la dignité des citoyens. »

(Source : Le Quotidien, 27 octobre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)