twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Démocratisation d’Internet au niveau des ménages : La société Cdx veut s’y mettre

samedi 22 juillet 2006

La société anonyme de média et de télécommunications, nommée Cdx, a été officiellement lancée hier, vendredi 21 juillet 2006 à Dakar. L’un de ses objectifs consiste à "apporter sa pierre dans la démocratisation de l’accès à l’internet", davantage au niveau des ménages à travers son département technologie.

Cdx qui se veut être un fournisseur de services de télécommunications "à moindre coût" compte s’investir dans la "démocratisation" de l’accès à l’internet. A travers son département Cdx technologie, "la société veut rendre les Nouvelles technologies de l’information et de la communication accessibles à tous et à moindre coût en la mettant à la disposition des populations, des collectivités locales, des entreprises ou des institutions les services et les produits correspondant à leurs besoins véritables", a annoncé le directeur général de la société, Mactar Diagne qui faisait face à la presse hier, vendredi 21 juillet 2006. Cette société mise en place par le groupe Ati Sénégal et ses partenaires canadiens compte déployer, dès ce lundi, son réseau sur les technologies de pointe à travers le monde "pour offrir un service à valeur ajouter", a ajouté Mactar Diagne. La société va s’impliquer dans le social via un transfert de technologie. Face à cette volonté de démocratiser l’accès à internet qui s’annonce très difficile, le directeur général de Cdx n’a pas manqué de soulever les obstacles que la société va rencontrer dans cette démarche. Ce qui, selon lui, "se matérialise par le grand écart qui existe entre le nombre de personnes qui ont accès aux réseaux Gsm et celle d’internet". Pour afficher sa volonté, la société a déjà débuté avec un centre d’appels dont le coût d’investissement avoisinerait les 500 mille dollars Us (258 millions de F Cfa). Ce qui, de l’avis de M. Diagne, "va contribuer à offrir à des gens qui n’ont jamais eu une expérience professionnelle à avoir accès aux Ntic". Le directeur général de Cdx a tenu à préciser que la société n’est pas spécialisée dans les télécommunications comme la Sonatel ou Sentel, mais "une compagnie qui installe un réseau au profit de M. et Mme tout le monde".

Bacary DABO

(Source : Sud Quotidien, 22 juillet 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)