twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Démantèlement de deux bandes de cybercriminels : 16 personnes interpellées par la Dsc

samedi 1er décembre 2018

La Division spéciale de cybersécurité (Dsc) a mis la main, depuis le 13 novembre, sur 16 personnes, pour activités frauduleuses dans les réseaux sociaux. Selon les statistiques de la police, le préjudice total de cette délinquance est estimé à 200 millions de francs Cfa.

Installée, il y a de cela plus d’un an, pour faire face à la délinquance cybercriminelle, la Division spéciale de cybersécurité (Dsc) continue sa moisson. Le 13 novembre dernier à Kaolack, les hommes du commissaire Pape Guèye ont mis la main sur une bande de 6 personnes pour les délits d’escroquerie via Orange money, retrait frauduleux et vol.

Selon Dr Guèye, qui faisait face à la presse hier, ce groupe d’escrocs s’introduisaient frauduleusement sur les plateformes de transfert d’argent et parvenaient à réaliser des virements pour leurs propres comptes. Pour cela, ils utilisaient des méthodes d’ingénierie sociale pour collecter les données permettant d’accéder aux comptes de leurs victimes. Les investigations menées par ses éléments ont permis l’interpellation de ces 6 individus.

Un préjudice d’un montant de 200 millions F Cfa

Selon le boss de la Dsc, ces cas d’arnaque aux préjudices d’honnêtes citoyens via le téléphone et les systèmes d’informations connaissent, depuis quelques années, une véritable explosion. ‘’Les escrocs utilisent divers procédés, aujourd’hui bien connus, pour parvenir à soutenir d’importantes sommes d’argent à leurs victimes dont la plupart ont la malchance de croire aux histoires racontées’’, alerte le commissaire.

Il explique que ces escrocs font croire à leurs proies à un gain au loto, suite à un tirage au sort ; parfois à une menace de suspension de leurs lignes téléphoniques, s’ils n’exécutent pas les instructions dictées par l’arnaqueur. A cela s’ajoute une observation du code du distributeur en ce qui concerne les plateformes de transfert d’argent, avant de transférer des sommes d’argent à l’insu du distributeur et à leurs propres comptes. Il arrive qu’ils s’enfuient avec le téléphone du distributeur ou le substituent à un autre.

‘’Les statistiques font état de l’étendue et de la gravité du phénomène. Plusieurs victimes ont été dénombrées et elles ont subi un préjudice d’un montant de 200 millions de francs Cfa. Les arnaqueurs sont dans toutes les régions, mais 90 % parmi eux sont localisés dans une seule région’’, renseigne le boss de la Dsc.

Les auteurs faisaient subir aux filles des chantages

La deuxième affaire concerne un groupe de 10 personnes interpellées pour collecte déloyale de données à caractère personnel, diffusion de ces mêmes données à travers Internet et les réseaux sociaux, atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation. Les malfaiteurs avaient créé des groupes sur WhatsApp pour collecter des données sur des jeunes filles qu’ils présentaient comme étant de mœurs légères. Ce faisant, ils les faisaient chanter. Soit ils leur proposaient une partie de jambes en l’air, soit de l’argent pour retirer leurs numéros du groupe créé à cet effet. Saisie, la Dsc a mis en branle un dispositif qui a permis de mettre les auteurs hors d’état de nuire. Ils ont été remis entre les mains du procureur.

Par ailleurs, interrogé sur l’affaire de ‘’seneporno’’, Dr Pape Guèye, Commissaire de police, a laissé entendre que l’enquête suit son cours.

Cheikh Thiam

(Source : Enquête, 2 décembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)