twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Déclarés coupables d’avoir piraté le réseau Excaf : Dj Koloss et ses 5 acolytes prennent 3 mois ferme

mardi 24 mai 2011

03 mois de prison ferme et 5 millions de francs Cfa de dommages et intérêts, c’est la sanction que le tribunal Correctionnel de Dakar a infligée à l’animateur Dj Kolos et à cinq autres individus. Ils sont tous déclarés coupables de piratage sur le réseau Excaf. L’affaire date de 2005.

Dans son délibéré rendu ce mardi 24 mai, le tribunal a déclaré irrecevable la constitution de partie civile du Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda). Ainsi l’organe qui réclamait 50 millions de francs Cfa au titre de préjudice, a été débouté. Si cette décision satisfait bien le conseil d’Excaf, ce n’est pas le cas des avocats des prévenus qui ont décidé d’interjeter appel.

Pour rappel, l’animateur Dj Kolos El Hadj Abdou Lô de son véritable nom, et ses cinq co-prévenus dont 2 ressortissants nigérians, sont poursuivis sur la base d’une plainte du groupe Excaf. Celui-ci avait en 2005, constaté que certaines chaînes de son bouquet étaient piratées.

L’enquête ouverte avait permis l’arrestation des Nigérians Georges Chinedu Onyema et Peter Linus Elechukwu et du réparateur de postes téléviseur Issa Cissé. Dj Koloss, un étudiant du nom d’Abdoulaye Barry et Amadou Tidiane Lah, un prestataire de service à la Lonase, seront eux aussi appréhendés à la suite d’une délégation judiciaire.

Devant la barre, tous les prévenus ont nié les faits en soutenant qu’au moment de leur arrestation, ils ne disposaient pas du décodeur Excaf. Dj Koloss est même allé jusqu’à accusé Ben Bass Diagne d’être derrière cette affaire. Le Pdg du groupe Excaf, argue-t-il, n’a non seulement pas supporté son départ de la radio Rdv en 1998, mais aussi et surtout le procès qu’il a gagné en 2002 devant le tribunal du Travail contre son ex-employeur.

Malgré les dénégations des prévenus, la représentante du parquet avait requis une peine de 2 ans de prison ferme. Elle avait également demandé que les prévenus qui comparaissaient libres, soient condamnés à une amende ferme de 3 millions de F cfa.

Aïcha Touré

(Source : Nettali, 24 mai 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)