twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Déclaration et manifestation de soutien à des candidats : Le Cnra épingle presque tous les médias

vendredi 20 janvier 2012

Le Soleil, L’Observateur, Walf Tv, Le Populaire, L’As, Le Quotidien…La liste des médias qui ont violé les dispositions du Code électoral sur la précampagne est exhaustive. Ils n’ont pas été vigilants à l’égard des dispositions du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra). La note du rapport de suivi et d’écoute du service de veille du Cnra transmis hier à la rédaction, souligne que ‘des médiats tant audiovisuels que de la presse écrite ont diffusé et publié des reportages et des articles relatant des manifestations et déclarations publiques de soutien’. Ils ont dérogé à la règle. Selon le communiqué, ceci va à l’encontre des dispositions préétablies à l’article L 63 du code électoral. Selon cette disposition, à trente jours de l’ouverture officielle de la campagne électorale, aucune campagne déguisée ou déclarations publiques de soutien à un candidat ne doivent être faits.

C’est ainsi que le comité national de régulation de l’audiovisuel au vu de ces dérives et manquements rappelle aux organes fautifs les sanctions prévues à l’article L63 et à l’article 26 de la loi n°2006-04 du 4 janvier 2006 auxquels ils s’exposent. ‘C’est une mise en garde et un rappel faits à la presse’, explique Modou Ngom joint hier par téléphone. Selon lui, les médias doivent être plus vigilent, car ce sont eux qui seront sanctionnés et non les politiciens. Pour plus de respect des règles du jeu, la Cnra exhorte les médias à une stricte observance des dispositions du code électoral, relatives à la couverture médiatique de la campagne préélectorale et de la campagne électorale. S’ils persistent dans leur forfait, la loi prévoit des sanctions allant de l’amende de deux à dix millions de francs Cfa avec des pénalités de cent à cinq cent mille par jour de non-paiement.

Awa Thiam

(Source : Wal Fadjri, 20 janvier 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)