twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Déchets électroniques : L’étude du projet de recyclage de Sénéclic lancée hier

vendredi 11 janvier 2008

Le projet « e-déchets » vise à recycler les déchets des ordinateurs de fin de cycle qui entrent en nombre de plus en plus grand au Sénégal.

« L’entrée grandissante des ordinateurs impose de mettre en place un projet de recyclage des déchets électroniques », a indiqué le secrétaire général de la Présidence de la République du Sénégal, Abdoulaye Baldé, en procédant hier au lancement à Dakar de l’étude du projet « e-déchets ». Cette initiative de la Cellule Sénéclic de la Présidence de la République vise à recycler tous les déchets électroniques, les ordinateurs et tout appareil électronique en fin de vie.

Selon M. Baldé, des milliers de tonnes de déchets électroniques sont produits à mesure que des ordinateurs de seconde main entre au Sénégal dans le cadre de la solidarité informatique pour la lutte contre la facture numérique promue par le président Abdoulaye Wade. Le secrétaire général de la Présidence de la République a fait sienne la recommandation du Fonds mondial de l’environnement rappelant aux Etats qu’il était fondamental de mettre en place des mécanismes pour apporter des réponses aux problèmes des déchets, notamment électroniques.

Important soutien

Aussi, Abdoulaye Baldé a-t-il estimé le projet « e-déchets » novateur et important. Celui-ci l’est d’autant plus qu’il permettra de préserver l’environnement, la santé des populations, et de créer des emplois dans le domaine notamment de la récupération et de la création d’une usine de recyclage. « Je demande aux investisseurs de s’intéresser à ce créneau qui présente beaucoup d’opportunités », a dit Baldé.

Le projet bénéficie d’ores et déjà du soutien du Fonds de solidarité numérique basé à Genève. « Je me réjouis de pouvoir apporter notre concours », a déclaré le représentant de ce Fonds, Cissé Kane, faisant savoir que le même projet a été lancé dans quatre autres pays d’Afrique. A l’en croire, le Fonds de solidarité numérique ne pouvait pas rester insensible à la problématique des déchets électroniques dans la suite de la mission de réduction du gap numérique par notamment la dotation en ordinateurs.

Le projet bénéficie aussi de l’appui de la Suisse, représenté à la cérémonie par le chargé d’affaires de l’ambassade dudit pays à Dakar. « Je suis sûr que le Sénégal sera satisfait de la qualité de l’étude », a avancé le diplomate.

L’étude financée par le Fonds de solidarité numérique (Fsn) sera réalisée par l’Empa, une société suisse spécialisée en la matière, et exécuté par l’Iagu (Institut africaine de gestion urbaine) basée à Dakar.

Le projet de recyclage des déchets électroniques procède d’une première rencontre entre Sénéclic, Fsn et Empa à Genève en juin 2007, où il a été décidé d’établir « l’état des lieux de la gestion des e-déchets au Sénégal », a rappelé le directeur de la Celle Sénéclic et conseiller technique du président de la République, Ababacar Diop.

Il a fait noter qu’un Comité stratégique nationale incluant le ministère de l’Education, de l’Environnement, de la Santé, l’Association Bokk Diom de la décharge de Mbeubeuss a été créé pour assister Sénéclic dans ce processus.

Aux dires de l’expert David Rachat de Empa, l’étude sera présentée au comité national stratégique en avril prochain, puis rendue en juin 2008, suivie de la présentation de la « feuille de route » pour la mise en œuvre du projet aux fins de requête de financement.

M.L.BADJI

(Source : Le Soleil, 11 janvier 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)