twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Débat avorté sur Walf TV : vers une saisine du CORED et du CNRA par le PS

mercredi 22 juillet 2009

Le Parti socialiste (PS, opposition) a anoncé qu’il ’’envisage’’ de saisir le CORED et le CNRA pour se plaindre contre le groupe privé ’’Walfadji’’ accusé de ’’rupture’’ de l’équilibre dans le débat qu’était censé organiser, dimanche, Walf TV, entre Ousmane Tanor Dieng et le président du Conseil de surveillance de l’ANOCI, Karim Wade.

’’Il nous paraît absolument inadmissible que Walf fasse croire à l’opinion, par un montage grossier, que Ousmane Tanor Dieng (Ndlr, secrétaire général du PS) devait participer à un débat avec Karim Wade’’, a dénoncé la porte-parole du PS, Aïssata Tall Sall, interrogée mercredi par la RFM.

Elle a ajouté : ’’Nous envisageons de saisir le CORED (Comité pour le respect de l’éthique et de la déontologie dans les médis) à travers une plainte. Nous envisageons également de saisir Nancy Ndiaye Ngom via le CNRA (Conseil national de régulation de l’audiovisuel)’’.

’’L’équilibre a été rompu’’, a estimé l’avocate avant d’ajouter : ’’Ousmane Tanor Dieng n’a jamais donné un quelconque accord pour participer à cette émission’’.

Karim Wade avait lancé samedi dans les locaux de ’’Walfadjri’’ une invitation à ’’un débat contradictoire’’ à M. Dieng, en sa qualité de président du Conseil de surveillance de l’Agence nationale de l’Organisation de la Conférence islamique (ANOCI).

M. Wade avait expliqué avoir agi de la sorte, suite ‘’aux accusations graves que M. Dieng a portées contre l’ANOCI’’, lors du Comité central du PS.

’’Au nom de la démocratie et au nom du débat qui est quand même un critère important de notre pays, j’invite M. Ousmane Tanor Dieng à venir débattre sur Walf TV, dimanche à 20 heures. Et on pourra, lui et moi, prendre les Sénégalais à témoin et qui pourront constater si les accusations de M. Tanor Dieng au Comité central du PS sont fondées ou pas’’, avait déclaré Karim Wade.

A l’heure et au jour annoncés, il était seul sur le plateau, en direct, avec deux journalistes de la chaîne de télévision, qui ont affirmé avoir tenté en vain de joindre au téléphone Ousmane Tanor Dieng.

(Source : APS, 22 juillet 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)