twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Deal en haut lieu entre la Sonatel et L’Etat…Macky accepte 87 milliards en lieu et place de 500 milliards

dimanche 14 juin 2015

Pourquoi Macky aime se contenter du peu qu’on lui propose alors qu’il peut gagner plus. On l’a vu dans l’affaire Arcelor Mittal où il a préféré des miettes, 75 milliards CFA contre les 2500 milliards prononcés par le Tribunal arbitral de Paris qui avait condamné le milliardaire indien.

Aujourd’hui c’est un scandale similaire à celui d’Arcelor Mittal qui secoue les milieux financiers et fait jaser certains économistes qui ont peur de parler. Ils ont tous peur de le dire haut et fort parce que cela concerne le Géant SONATEL et l’Etat du Sénégal. Un deal de milliards qui se joue entre l’Etat et la SONATEL au détriment des caisses du trésor public. Encore un empressement de la part de l’Etat qui risque de faire perdre au Sénégal, la somme de 400 milliards. Et pourquoi ?

Xibaaru vous l’explique avec des mots simples et des documents à l’appui comment le Sénégal accepte de renouveler la concession d‘Orange avec une attribution de la 4G pour la modique somme de 87 milliards alors que dans un document, le président Macky Sall et ses experts ainsi que l’ARTP avait estimés la concession d’Orange et l’attribution de la 4G à 600 milliards… En septembre 2014, le Président Macky Sall demande de faire une estimation réel du patrimoine réel de la SONATEL et de proposer de nouvelles offres pour le renouvellement de la concession…Dans ce document ci-dessous de l’Artp, l’on voit clairement les ambitions affichées du Président de la République Macky Sall…

L’ARTP et les experts mondiaux se mettent au travail et estime le renouvellement de la concession de la SONATEL à 400 milliards puis l’attribution de la licence 4G à 200 milliards…Le Document ci-dessous de l’ARTP nous donne les conclusions des experts.

Donc c’est clair. Le document ci-dessous nous dit que le renouvellement de la concession de la Sonatel est estimé à 400 milliards avec des possibilités de création massive d’emplois. Tout ce que cherche Macky pour atteindre les 500.000 emploi du Yoonu Yokuté. Mais Macky traîne les pieds et rien n’avance alors que l’expiration de la Concession de la SONATEL est prévue en 2017. Le Document ci-dessous avance qu’à ce jour rien n’est encore fait…

Pourquoi le président attend au moment où le DG de la SONATEL déclare un chiffre d’affaire record : « Notre chiffre d’affaires est passé de 40 milliards, en 1985 date de création de la Sonatel, à 816 milliards en 2014. Dans le même temps, il est passé de zéro à 400 milliards dans les trois pays de présence en seulement 12 ans. Soit pratiquement la moitié du chiffre d’affaires du groupe Sonatel qui nous provient aujourd’hui de nos filiales à l’étranger qui portent aujourd’hui la croissance du groupe » a déclaré Alioune Ndiaye lors de l’inauguration du nouveau siège du groupe SONATEL à Dakar, sur la Voie de dégagement Nord (VDN).

Le Scandale

Le renouvellement de la Concession de la SONATEL est surveillé par les institutions de Bretton Woods qui attendent que le Sénégal négocie à l’instar du Cameroun au moins 500 milliards CFA : 300 milliards pour le renouvellement d’Orange et 200 milliards pour l’accès à la 4G par les opérateurs.

Mais Macky et son gouvernement s’apprêtent à faire autrement comme dans l’affaire Mittal. Notre Source qui se trouve à Abidjan, dans la capitale économique ivoirienne, nous indique que « Macky et son gouvernement s’apprêtent à accepter 87 milliards pour le renouvellement de la concession d’Orange ». Et toujours selon notre source du côté de la lagune Ebrié « les américains sont fortement contre ce deal car ils ne veulent pas que le câble sous-marin ACE et SAT 3 n’atterrisse encore chez Orange ». Il est nécessaire de préciser que « gérer ce câble, c’est contrôler toutes les données du Sénégal comme nous le dit le document ci-dessous…

Et notre source rajoute que dans ce deal qui va faire perdre au Sénégal plus de 500 milliards (87 milliards en lieu et place de 600 milliards), il y a des implications de haut niveau. « Un ancien DG de la SONATEL et un certain M. Ndiaye sont impliqués… »

Comment Macky peut mettre à genoux tout un pays ? Après la perte de plus de 2000 milliards dans l’affaire Arcelor Mittal, il nous affame encore avec cette histoire de la SONATEL…

Rappelons qu’en 2010 Wade avait aussi soulevé ce problème de la concession d’Orange. Il avait fait évaluer la SONATEL à 1500 milliards à travers la bourse. Il avait alors décidé et engagé une bataille pour le renouvellement anticipé avec un paiement de 400 milliards à l’état.

Sidy Niang

(Source : Xibaaru, 14 juin 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)