twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

De l’ARPTC à l’ARPTIC : la commission ad-hoc valide l’avant-projet du décret

vendredi 23 décembre 2022

La commission ad-hoc présidée par Adolphe Kalonda, conseiller juridique du ministre des PTNTIC, a procédé, ce mardi 20 décembre, à la validation de l’avant-projet du décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (ARPTIC). C’était avec le concours des délégués des différentes institutions, notamment la Présidence de la République, la Primature, la Vice-primature à l’Intérieur, le Ministère de la Justice, des opérateurs de la téléphonie mobile, et d’autres structures spécialisées des PTNTIC, ainsi que de l’ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo).

Durant deux jours, soit du 19 au 20 décembre 2022, ils ont examiné cet avant-projet du décret devant remplacer celui de l’ARPTC conformément à l’ordonnance du 07 janvier 2022.

Il vise les mesures d’application de la loi sur les télécommunications et TIC du 25 novembre 2020, qui reconnaît au gouvernement de créer par décret délibéré en Conseil des ministres, l’Autorité de régulation du secteur des Télécommunications et des TIC. Après des échanges houleux entre experts et autres délégués à ces assises, renseigne la dépêche du ministère des PTNTIC, que les amendements ont été apportés et adoptés à cet avant-projet qui a été validé à l’unanimité des participants. “Un travail de fond qui a été fait tout en privilégiant un large consensus, a reconnu maître Adolphe Kalonda, président de la commission ayant organisé ces assises”, peut-on lire.

Pour le Directeur de cabinet du ministre des PTNTIC, Maître Séraphin Umba, ces travaux s’inscrivent dans le souci de doter la nouvelle loi des mesures d’accompagnement nécessaires pour booster le secteur des Télécoms.

“Les échanges que vous avez eu au cours des ces travaux au regard du rapport final, ont été d’une grande objectivité sur le plan scientifique”, a-t-il fait savoir avant de saluer l’ardeur et l’abnégation dont ont fait preuve les participants pour analyser profondément le texte qui leur a été soumis.

“L’avant-projet validé, moyennant certains amendements, sera soumis au secrétariat technique pour toilettage, bien avant d’être remis au ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa, qui le défendra au conseil des ministres”, a indiqué M. Umba.

Il sied d’indiquer que l’Autorité de Régulation du secteur des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication, ARPTIC, viendra remplacer l’ARPTC, un service autre fois placé sous la direction de la Présidence de la République. L’ARPTIC est, selon l’ordonnance du 07 Janvier 2022, un établissement public, à caractère administratif et technique, doté d’une personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est l’organe de Régulation et de contrôle du secteur des Télécommunications. Il a également pour mission, entre autres, de veiller au respect des lois, des règlements et des conventions en matière des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la communication ; de promouvoir la concurrence et la participation du secteur privé dans les postes, les télécommunications et des Technologies de l’Information et de la communication, ainsi que veiller sur la qualité des services rendus aux usagers dans le secteur.

Hervé Pedro

(Source : Numerico, 23 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik