twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Datacenter de Camtel : le gros œuvre est à l’étape de finition et sera achevé d’ici deux mois

samedi 21 juillet 2018

La petite bourgade de Zamengoué, dans le département de la Lékié, région du Centre est le lieu qui a été choisi pour la construction du Datacenter de Camtel, l’opérateur historique de la téléphonie mobile au Cameroun. Les travaux sont aujourd’hui avancés à près de 40 %. Lors de sa toute récente descente sur le terrain, le directeur général de Camtel, David Nkoto Emane, a pu se rendre compte que l’infrastructure prend progressivement corps.

Ce Datacenter de Camtel est un bâtiment R+1 construit sur une superficie totale de 3019 mètres carrés. Le site bâti s’étend sur 17 089 m². La superficie de la salle des serveurs est de 400 m² avec trois modules ayant chacun 26 baies (partie informatique contenant les serveurs). Une baie peut contenir 200 serveurs. L’ouvrage aura une capacité de stockage initiale de 2000 terras. Cette capacité va monter en puissance en fonction de la demande.

Selon le chef du projet, Jean Michel Masso Ntonga, le Datacenter est composé de deux parties : l’infrastructure physique et l’infrastructure informatique IT. « Nous réalisons actuellement la première phase, c’est-à-dire les bâtiments, les équipements d’énergie, d’environnement et de climatisation. Le gros œuvre est à l’étape de finition. D’ici deux mois et demi, cette phase sera achevée. Nous comptons boucler d’ici l’année prochaine avec la livraison de l’infrastructure physique, l’installation et l’équipement des installations informatiques », explique-t-il.

Le Datacenter va doper l’économie numérique au niveau national, dans le cadre du projet e-govemment. Grâce à cette infrastructure, le gouvernement pourra assurer la numérisation de plusieurs actes de naissances, les documents administratifs, notamment les cartes d’identité, les actes de naissance, les données bancaires et les dossiers cliniques des patients.

Jean-Claude Noubissie

(Source : CIO Mag, 21 juillet 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)