twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Data center de Diamniadio : L’Adie émet la sou­veraineté numérique

samedi 25 juillet 2020

Faire de Diamniadio le cœur de l’Administration, telle est la volonté de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). La structure que dirige Cheikh Bakhoum est en train de réaliser dans la ville de l’émergence un data center qui ambitionne d’héberger les données de l’Administration publique aussi bien que celles du secteur privé. « Cette infrastructure que nous allons livrer dans moins d’un mois va permettre à notre pays de franchir le cap de la souveraineté numérique et de pouvoir héberger l’ensemble de ses données du côté de l’Administration mais également une ouverture pour le secteur privé qui peut également bénéficier de cet espace (…) d’ici quelques années, toutes les administrations pourront voir leurs données hébergées au niveau de ce data center », a fait savoir jeudi M. Bakhoum après une visite guidée de l’infrastructure située à côté de l’université du futur africain. Le directeur de l’Adie a fait savoir que le data center de type Tiers 3 est d’une capacité d’hébergement de 500 mètres carrés. « Nous voulons que l’Administration évite d’aménager de petits espaces dans les bâtiments administratifs qui ne répondent pas forcément aux normes. Qu’ils puissent vraiment venir dans un data center exclusivement dédié à l’hébergement des données avec des normes respectées sur tous les points », a exhorté le directeur de l’Adie convaincu que l’infrastructure va positionner le Sénégal comme hub digital dans le continent. « C’est un atout majeur d’avoir une infrastructure pareille qui peut accueillir les plus grandes entreprises de ce monde. C’est cela notre ambition au-delà du fait que nous voulons couvrir toute l’Administration », a-t-il expliqué à ce sujet.

Le data center de Diamniadio s’inscrit dans le cadre du projet Smart Sénégal d’un montant global de 150 millions dollars, soit 84 milliards 488 millions francs Cfa, d’après M. Bakhoum. Save city avec le déploiement de caméras dans les grandes villes, Smart éducation visant à accompagner les universités et autres établissements d’enseignement ; maison du citoyen à installer dans les 45 départements avec pour chacune un guichet unique pour rapprocher les citoyens de leur Administration sont entre autres les autres composantes du projet Smart Sénégal qui ambitionne, selon M. Bakhoum, d’ouvrir pour le pays une nouvelle ère pour le digital.

Alionue Badara Ndiaye

Source : Le Quotidien, 25 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)