twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dakar, capitale ouest-africaine de l’innovation

mardi 26 mars 2013

Ça bouge, question TIC, à Dakar depuis le début du mois. Après le lancement d’un nouveau portail virtuel d’information culturelle, récemment, cette semaine et celles à venir s’annoncent chargées avec trois évènements majeurs au calendrier

Dakar se forge peu à peu une réputation de capitale ouest africaine des TIC avec une avalanche Evénements majeurs qui s’y déroulent et s’y succèdent… Le 20 mars dernier, on lançait un site d’actualité culturelle, baobabafrique.com, mais il s’agit déjà d’envisager la suite avec un programme déjà très chargé jusqu’à la mi-avril.

On prévoit, aujourd’hui même, la 1ere édition subsaharienne du « Mobile Monday », une rencontre des professionnels du mobile d’envergure internationale qui aura lieu au West African Resaerch Center (WARC) de Dakar. Viendra ensuite la SMI2013, une conférence internationale sur l’impact des réseaux sociaux qui se déroulera dans la capitale sénégalaise du 28 au 29 mars. Puis, enfin, la 2e édition du Startup Week-end « SoLoMo » (Social Local Mobile) de Dakar, les 12, 13 et 14 avril prochains.

Tout cela témoigne du dynamisme d’un secteur qui prend de plus en plus d’importance dans l’économie nationale. Récemment, lors d’une conférence de presse tenue à l’UCAD, le géant allemand du logiciel de gestion, SAP, louait la qualité des filières de formation Tic au Sénégal par le biais de son PDG Afrique, Pfungwa Serima.

Ouvertes à tous, étudiants, businessmen, créatifs, développeurs, chefs de projet ou tout simplement aux curieux, ces rencontres ont pour point commun qu’elles servent pour l’essentiel à mettre les expériences en synergie afin de transmettre des connaissances, de promouvoir des entreprises existantes ou alors d’en créer de nouvelles... Ce constat avait, par ailleurs, été fait par le Ministre de tutelle, Cheikh « Bamba » Dièye, à l’occasion du 1er Forum des développeurs Sénégalais, en février dernier, lorsqu’il déclarait que le secteur des TIC était « d’une importance non négligeable et d’ores et déjà capitale pour l’économie nationale ». Startup Week-end, Mobile Monday, SiM2013… Le secteur des TIC reste, ainsi, en ébullition dans la capitale sénégalaise avec une fin mars (et un début avril) qui s’entrevoient forts en évènements.

Sophiane Bengeloun

(Source : Enquête, 26 mars 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)