twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dakar abrite une session de formation en gestion informatique des projets, en novembre

mardi 25 octobre 2011

Le Centre régional africain de technologie (CRAT) et Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre organisent, en novembre prochain à Dakar, un séminaire de formation en gestion informatique des projets.

Les bénéficiaires seront formés, du 21 au 28 novembre, en "planification opérationnelle de projets avec application Microsoft-project", ont indiqué les organisateurs lors d’une conférence de presse, mardi.

La formation permettra d’améliorer la performance au travail des professionnels de la gestion des projets, des cadres des ONG, des administrations, des PME/PMI, des enseignants, des chercheurs et des étudiants, grâce à l’utilisation de la technologie Microsoft-project, a expliqué Seynabou Ndoye Seck, chef du projet Citizenship à Microsoft.

"Les Etats africains bénéficient de fonds importants de la part de leur partenaires financiers. Mais bien souvent, ces fonds sont inutilisés en raison de leur faible capacité d’absorption. Il manque à nos Etats des cadres capables de ficeler des projets viables", a dit Abderrahim Doumar, directeur exécutif du CRAT, pour justifier l’organisation de cette formation.

"Depuis presque quatre décennies qu’il existe, le CRAT s’est employé, à travers ses 31 pays membres, à toutes sortes de foras pour le renforcement des capacités des cadres africains. C’est bien dans ce contexte qu’il convient d’inscrire ce séminaire de portée internationale", a-t-il expliqué.

Microsoft-project "est un puissant outil qui permet aux utilisateurs professionnels de mieux organiser leurs activités, planifier, budgétiser, suivre avec assurance et efficacité la mise en Å"uvre de leurs projets", a fait savoir Mme Seck.

(Source : (APS->http://www.aps.sn/], 25 octobre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)