twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dakar abrite un centre d’expertise sur La navigation par satellite qui sera financé par l’ASECNA

mercredi 4 mars 2015

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a investi plus de 2,5 milliards FCFA pour la réalisation d’un centre d’expertise, afin de mener des réflexions sur les questions liées à la navigation par satellite sur le continent africain, a indiqué, lundi à Dakar, son directeur général Amadou Guitteye.

« C’est d’abord un engagement de l’ASECNA d’accompagner l’ensemble du continent africain pour le développement de la navigation aérienne en Afrique par satellite. Ce qui sera une très grande avancée technologique », a-t-il dit, en marge de la pose de la première pierre du siège du Bureau conjoint du programme Egnos-Afrique.

Selon lui, ce bureau permettra de voir « comment l’Afrique va pouvoir respecter les engagements qui ont été pris récemment lors du sommet Afrique-Union européenne (UE) concernant la navigation par satellite ». « C’est dans ce cadre-là que l’ASECNA a investi près de 2,6 milliards hors taxes pour réaliser ce joyau », a précisé Amadou Guittèye.

« Nous avons un autre bureau que nous abritons pour le compte du continent africain. C’est le bureau africain pour la conception des procédures d’approche et d’atterrissage qui va cohabiter avec le bureau Egnos pour la navigation par satellite », a déclaré le directeur général de l’ASECNA.

Ce centre va également contribuer au renforcement de la sécurité dans le domaine de la navigation aérienne. « Aujourd’hui nous utilisons des moyens conventionnels pour guider les avions et à partir du satellite désormais, nous allons guider les avions avec les donnés basées sur le satellite. Ce qui permettra d’économiser énormément », a-t-il assuré. M. Guittèye a ajouté que « pour les procédures d’approche et d’atterrissage sur les plateformes aéroportuaires, on n’aura plus besoins d’avoir des équipements au sol ».

Pour sa part, Mathias Petschke, directeur pour les programmes de navigation par satellite de l’Union européenne (UE) a révélé que ce centre « va s’occuper de l’ensemble des possibilités d’application dans le domaine du transport aérien au sens large et d’autres utilisations qui peuvent être faites ».

« Et c’est en ce sens que du personnel a été recruté pour développer pleinement l’exploitation et les autres utilisations dans le domaine de la navigation par satellite en Afrique de l’Ouest et on espère aussi de plus en plus largement en Afrique », a-t-il confié.

(Source : APS, 4 mars 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)