twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

DC Ababcar Guèye « la fracture numérique est une réalité au Sénégal »

mardi 3 décembre 2013

Le Ministère de la Communication et de l’Economie numérique, en collaboration avec l’Association internationale Solidarité Francophone pour le Numérique (SFN), organisent depuis hier la conférence internationale pour accompagner et soutenir les initiatives de l’Etat du Sénégal. Le thème de cette rencontre de deux jours porte sur : « Les enjeux de l’aménagement durable des territoires et le rôle incontournable du numérique ».

Le directeur de cabinet du ministre de la communication et l’économie numérique Ababacar Guèye, reconnait que la facture numérique est toujours une réalité au Sénégal. « On est aujourd’hui dans un monde globalisé, dans une situation dans laquelle aucun développement ne peut être envisagé sans le numérique. On se rend compte que la fracture numérique est une réalité au Sénégal et ce n’est pas qu’une réalité personnelle au niveau humain c’est aussi une réalité au niveau territorial. Il y a des zones où l’accès au numérique pose énormément de problème au Sénégal. » a t-il révélé.

Pour le directeur de cabinet de Cheikh Bamba Dièye, « on ne peut envisager l’émergence au Sénégal alors que les communes ou une partie du Sénégal a accès au numérique et que les solutions numériques ne sont pas accessibles à d’autres parties du Sénégal qui sont aussi dans le secteur productif. On se rend compte que les collectivités locales ont une déficit en terme d’aménagement du territoire ». D’ailleurs les échanges porteront sur la dimension numérique au cœur de l’aménagement des territoires et sur l’aspect pédagogique de l’aménagement durable des territoires et devraient permettre, d’une part, de dégager une vision d’aménagement du territoire, en concertation avec l’ensemble des parties prenantes concernées (la société civile, les communes et les maires notamment) et d’autre part, de trouver les solutions adaptées pour nos villes.

Khalil Démé

(Source : Rewmi, 3 décembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)