twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cybersécurité : le Togo adopte la loi sur la protection des données à caractère personnel

jeudi 24 octobre 2019

Le parlement togolais a voté ce mercredi 23 octobre la loi sur la protection des données à caractère personnel. Cette loi définit le cadre juridique et institutionnel en matière de protection des données personnelles.

« Pour protéger les données, il faut se donner les moyens de les enregistrer. D’où la nécessité de mettre en place un cadre normatif et institutionnel capable d’identifier de façon exhaustive, au besoin par la biométrie, les citoyens de notre pays », estiment certains députés. « A l’heure du numérique, l’identité numérique de chaque citoyen devient un enjeu. Et elle doit être protégée autant que l’identité physique et civile, notamment par la mise en œuvre d’un processus d’identification numérique et l’implémentation d’une carte d’identité biométrique pour les citoyens », soutiennent d’autres élus.

Selon Cina Lawson, ministre en charge du numérique au Togo, cette loi est en ligne avec l’ambition des pouvoirs publics togolais de faire face aux enjeux et défis sécuritaires inhérents à l’expansion de la civilisation numérique. Notamment par « l’adoption et l’anticipation des mécanismes appropriés, susceptibles de sécuriser notre environnement cybernétique tout en garantissant la protection des données des organisations, institutions des entreprises ainsi que celles de nos concitoyens ».

La démarche s’inscrit dans un processus visant à « doter notre pays, de façon progressive et cohérente, d’un arsenal juridique et institutionnel qui serait le reflet d’un écosystème conforme à la vision du Chef de l’Etat de faire du numérique, un véritable levier de croissance, de modernisation de l’économie et de développement de la société », poursuit la ministre.

Séna Akoda

(Source : Togo First, 24 octobre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)