twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cyberdélinquance : le Cameroun a enregistré 6 milliards FCFA de pertes relatives aux fraudes bancaires en 2019

jeudi 20 août 2020

Selon l’Agence nationale des TIC, les fraudes bancaires ont fait perdre 6 milliards FCFA au Cameroun, en 2019. L’escroquerie aux faux ordres de virement (Fovi) a été la technique de prédilection des cybercriminels sur la période.

L’Agence nationale des TIC (Antic) vient de publier l’état des lieux de la cyberdélinquance au Cameroun, au cours de l’année 2019.

Il en ressort que le pays a enregistré près de 6 milliards FCFA de pertes relatives aux fraudes bancaires. Les cybercriminels ont davantage utilisé le Fovi (faux ordres de virement). Cela passe, entre autres, par une demande de virement non planifiée, au caractère urgent et confidentiel  ; un changement de coordonnées téléphoniques ou mails  ; un contact direct d’un escroc se faisant passer pour un membre de la société, etc.

Selon cet établissement public administratif, dirigé par Ebot Ebot Enaw, cela a été rendu possible à cause de la non-harmonisation des stratégies de cybersécurité dans différentes structures  ; le non-respect des référentiels et mesures correctives proposés par l’Antic  ; l’absence d’un cadre multiacteur chargé de la gouvernance de la sécurité des systèmes d’information  ; le faible niveau de sensibilisation des populations  ; la faible densité des structures de formation sur la cybersécurité  ; l’absence d’une stratégie opérationnelle de communication digitale  ; le non-respect des dispositions de la loi relative à la collecte des données de trafic et à l’identification des abonnés par les opérateurs, etc.

L’Agence signale qu’elle a émis 31 bulletins de sécurité en 2019 et reçu plus de 2 050 plaintes relatives aux cas de scamming, phishing, etc. depuis 2018.

S.A.

(Source : Agence Ecofin, 20 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)