twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cumul de pass internet : L’Orange “pressée” et le voleur volé

mercredi 1er août 2018

Depuis maintenant une semaine, l’actualité principale des télécommunications au Sénégal a été marquée par l’arrêt immédiat dit-on du cumul de pass internet (3 Go) par l’opérateur historique Orange.

Un arrêt qui a instauré un tollé total sur les réseaux sociaux. Des clients ont même organisé une marche pacifique pour exprimer leur désarroi face à un opérateur qui n’a “aucun pitié” pour ses abonnés. Hashtag par- ci, boycott par- là, l’Orange a été pressée à fond.

Un combat légitime

En analysant cette situation de badBuzz, on se rend compte que les clients d’Orange avait gardé depuis longtemps une certaine haine contre l’opérateur qui essuie presque chaque jour des critiques allant aux vols de crédit, de données, mauvaise qualité de réseau, etc.

Comme dit l’adage il n’est jamais facile d’être leader dans un monde où la concurrence est rude. Cependant, force est de constater que l’opérateur s’est laissé aller en instaurant une faille qui a fini par être considérée comme une offre prescrite et inévitable pour les clients, gros consommateurs de données .

Ce laxisme a été fortement exploité depuis des années par les utilisateurs. En conséquence, le combat est légitime pour un client qui se voit sevrer de son “carburant” qui coulait à fond tous les jours .

Pourquoi Orange a stoppé le cumul de Pass Internet ?

Cependant, loin de défendre l’opérateur, il serait bien d’expliquer aux consommateurs les raisons de l’arrêt du cumul de pass internet. D’abord, il faut savoir qu’Orange n’a jamais lancé une offre de cumul de pass internet. Ce sont les clients qui avaient trouvé une astuce pour les cumuler, suite à “une anomalie technique. Celle–ci a juste été corrigée.”

Certains diront…pourquoi avoir attendu plus de 5 ans pour corriger cette faille ?

C’est une très bonne question. Evidement, l’opérateur a laissé passer une faille , instaurant ainsi une appropriation synonyme d’une légitimité avec des conséquences sur le Réseau.

Cumul de Pass : Une grosse mafia organisée

L’arrêt du cumul de pass est intervenu au moment où Orange avait d’énormes difficultés pour servir une bonne qualité de réseau. Cette faille technique a causé beaucoup de dégâts à l’opérateur qui ne pouvait plus fournir un réseau 3G ou 4G stable à cause du nombre importants d’utilisateurs ayant trouvé cette astuce.

Si au début le nombre d’utilisateurs était par exemple de 300.000, il est passé presque à 1 million d’utilisateurs en un laps de temps. Ce qui a causé les problèmes techniques chez l’opérateur dans sa fourniture d’accès au Réseau.

Une autre source nous informe également qu’un grand réseau de fraude sur le cumul de pass a été identifié. Ces derniers achetaient des pass volumineux avant de les revendre sur le marché noir. Cette technique a fait perdre beaucoup d’argent à l’opérateur.

Orange, plus proche de ses clients

L’arrêt des cumuls de pass a été fait d’une manière brusque. Ce qui a poussé les internautes et clients à réagir de la façon la plus brutale.” L’opérateur aurait dû stopper cette faille avec souplesse et intelligence pour faire comprendre aux clients ses intentions.

Par exemple, une annonce publicitaire aurait simplement suffit pour calmer la tempête et de surcroit éviter le BadBuzz .

Ce mouvement populaire de révolte sur les réseaux sociaux a donné une leçon à l’opérateur qui en est très conscient. D’ailleurs la Sonatel rassure que d’autres offres plus avantageuses sont en train d’être menées par le service compétent afin d’assurer une bonne connectivité aux abonnés.

Constatant que les clients ont besoin de pass en abondance et en volume, Orange vient de lancer plusieurs offres :

L’offre pass de 2 Go :

Cette offre, le client a la possibilité d’utiliser ses données pour une durée d’une semaine moyennant la somme de 2000 FCFA. En quelque sorte le Pass Internet Semaine prend du volume et passe de 1 Go à 2 Go pour le même prix !

L’offre pass d’1 Go :

En lieu et place du pass de 3 Go en 24h, Orange a lancé l’offre d’1 Go valable pour 3 jours.

Toutes ces offres sont accompagnées d’une promotion valable jusqu’au 21 août. Pour tout achat d’un pass Internet jour, Orange donne au client un pass en plus avec une validité qui passe de 24H à 48H !

(Source : Social Net Link, 1er août 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)