twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cryptomonnaies : la Police Nationale togolaise démantèle un réseau d’arnaqueurs

jeudi 2 septembre 2021

La Police Nationale togolaise a présenté plus d’une dizaine de personnes membre d’un présumé groupe de cybercriminel basé à Lomé avec une ramification au Nigeria. Selon les informations policières, le groupe, au total 21 personnes, serait spécialisé dans l’arnaque à la cryptomonnaie.

Le mode opératoire des présumés cybercriminels consiste à infiltrer des groupes de transaction et de se faire passer pour des vendeurs de devises numériques. A en croire les explications de la Police Nationale, les prévenus demandent à leurs victimes des transferts d’argent par mobile money. Une fois la somme versée, ils se retirent du groupe. Sous une autre identité, ils reproduisent le même schéma dans d’autres groupes.

Le démantèlement du groupe a été possible grâce aux renseignements d’un citoyen qui suspectait le groupe logé dans une villa dans une banlieue de Lomé, la capitale togolaise. Ces présumés malfaiteurs se faisaient passer pour des artistes et producteurs d’événements culturels.

Les investigations policières ont alors permis de déceler leurs activités, a confié la Police Nationale togolaise. Elle a expliqué qu’il s’agit d’un réseau dont le cerveau réside au Nigeria. La tête du réseau recrute et forme les individus puis les envoie dans différents pays de la sous-région dont le Togo. Outre la cybercriminalité, ces mêmes individus se livreraient aux vols à mains armées, renseignent la Police Nationale.

Les prévenus ont été présentés par la Police, de même que leur arsenal composé de plusieurs matériels dont des ordinateurs portatifs, des cartes bancaires et d’autres matériels de communication. Ce nouveau coup de filet de la Police togolaise montre combien les cybercriminels s’adaptent à l’évolution des tendances numériques.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 2 septembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)