twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Croissance moins vigoureuse du chiffre d’affaires Afrique de l’opérateur Orange en 2016, malgré l’acquisition de 4 nouvelles filiales

jeudi 23 février 2017

Les opérations africaines d’Orange, ont été de près de 4,8 milliards d’euros en 2016, un chiffre qui est en hausse de 3%, comparé au 4,6 milliards d’euros réalisés en 2015.

Toutefois, cette performance tout en restant positive, demeure faible comparée à celles des années 2015 et 2014, lorsque la croissance du chiffre d’affaires africain du groupe de télécommunication français avait progressé respectivement de 6% et 8%.

Orange, sur cette période, avait pourtant acquis 4 nouveaux opérateurs mobiles dans différents pays (République Démocratique du Congo, Libéria, Burkina Faso et Sierra Leone), pour un total de 1,12 milliard d’euros. Par ailleurs, son nombre d’abonnés de la région, a atteint un nouveau record au terme du quatrième trimestre 2016, à 115,4 millions de personnes. Cependant, les abonnées de Sierra Leone et du Burkina ont commencé à être pris en compte au dernier trimestre et ceux du Libéria au troisième trimestre.

L’Egypte demeure, en tant que pays, le principal contributeur des revenus de l’opérateur, avec un chiffre d’affaires de 1,13 milliard d’euros, en hausse comparé aux 1,09 milliard réalisés en 2015. A 798 millions d’euros, le CA réalisé en Côte d’Ivoire est le deuxième plus important de la région, suivi de celui du Sénégal où Orange enregistre 731 millions d’euros de chiffre d’affaires, en baisse comparé aux 746 millions de l’année 2015. Autre pays ayant déçu, c’est le Cameroun, où le chiffre d’affaires est en baisse pour la troisième année consécutive à 278 millions d’euros.

Malgré ces facteurs adverses, Orange relève le bon comportement de nouveaux relais de croissance. Le nombre de clients au service Orange Money a bondi de 58%, atteignant 29 millions d’abonnés, dont 8,4 millions actifs sur les 30 derniers jours. Le groupe note aussi une hausse de 34% du chiffre de l’utilisation d’internet au cours du quatrième trimestre, soutenue par le lancement de la 4G dans quatre pays de la région.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 23 février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)