twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Création théâtrale : « Liking », une caricature de notre quotidien avec le téléphone

lundi 16 juillet 2018

Du théâtre, un spectacle de notre quotidien accentué sur la digitalisation. La pièce « Liking », jouée, le jeudi 3 juillet dernier, au Goethe Institut à Dakar, met à nu nos rapports avec le numérique.

Amener le public à « s’interroger sur le concept d’identité et comment l’accès à Internet et aux réseaux sociaux influence notre perception du monde » sont le socle du spectacle « Liking », écrit et mis en scène par Berengere Brooks.

La salle de l’Institut Goethe à Dakar est pleine, un silence y règne et les yeux sont rivés sur les acteurs sur scène à la merci de leur téléphone. Soudain, retentit une voix, « Vous a-t-on dit pour vos téléphones ? Gardez-les allumés ! » ; informe Djibril, un des quatre acteurs de la pièce. Ils nous replongent dans un calme total, une dizaine de minutes s’écoule sous le regard curieux du public qui se pose des questions.

Zia, Laye, Djibril et Ass, les personnages de la pièce, absorbés par leurs smartphones, donnent l’impression d’être chez eux. Un moment de suspense et d’attente du public, quand Djibril se répète : « Et surtout, n’oubliez pas de garder vos téléphones allumés ; vous allez en avoir besoin » !

Des messages vocaux aux messages écrits, en passant aux appels téléphoniques ou simplement un surf sur Internet, les acteurs sont occupés par leur téléphone. Tantôt secoués par des poses photos, tantôt par des recherches sur des moteurs tels que Google, Explorer, Facebook. Par le biais des téléphones, l’assistance vote pour un acteur de son choix pour une répartition de rôle. A tour de rôle, les personnages se mettent dans la peau d’une femme, de l’assistant, du docteur, une production qui ressemble à un casting dont le public est réactif. Une liaison entre public et acteurs par le biais du téléphone reflète ainsi nos rapports avec la digitalisation.

En somme, dans la pièce « Liking », le public retrouve ses habitudes dans le scénario. Une participante déclare que la présentation lui est familière, elle a l’impression de voir sa maman, quand Laye jouait le rôle de la ménagère qui sermonne ses enfants.

Entre autres, l’inspiration et la réalisation sont saluées par les participants. Malick Diouf, un intervenant, juge le spectacle avec « une qualité de très haute facture, qui parle de nos rapports avec le téléphone et les réseaux sociaux ». Ce qui donne, dit-il, une certaine réalité. « Ils ont abordé le sujet avec subtilité et chacun en tire une leçon tout en s’amusant », selon M. Diouf.

Le challenge a été relevé par les quatre acteurs après cinq mois de répétition pour un rendu naturel et réaliste. Un projet monté par le Goethe Institut et Brrr Production, en partenariat avec la Fondation Rosa Luxemburg et l’ambassade de Suisse.

Yaye Awa Ly Ngoné Sarr

(Source : Le Soleil, 16 juillet 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)