twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Création de Télédiffusion du Sénégal/SA : Le projet voté dans la polémique A l’instar du code de la presse

jeudi 22 juin 2017

Le projet portant création de la Société nationale de gestion et d’exploitation de la télédiffusion numérique au Sénégal a été adopté hier par les parlementaires. Mais dans la polémique.

Avec le ramadan, il est difficile de passer plus de 4h en séance plénière à l’Assemblée nationale pour voter des lois, même si la salle était hyper bien climatisée. Après l’adoption du code de la presse, les députés semblaient éreintés et n’avoir qu’une envie : rentrer chez eux. C’est pour cela que pour le vote du projet de loi 07/2017 autorisant la création de la société dénommée ‘’Société nationale de gestion et d’exploitation de la télédiffusion numérique au Sénégal’’ ils ont voulu directement passer au vote et surseoir au débat général. C’était l’initiative d’Aïda Sow Diawara. Elle a été approuvée par la majorité. ‘’Je comprends qu’après les heures passées ici pour le vote du code de la presse, que les uns et les autres soient pressés de rentrer. Mais nous nous devons de bien faire les choses. Un texte de loi avec 20 amendements doit être retourné pour être à nouveau rédigé’’, s’est opposée Hélène Tine. Sa remarque n’a pas été prise en compte par ses collègues qui ont quand même tenu à procéder au vote.

Après une dizaine d’amendements toutes apportées par le président du groupe parlementaire ‘’Benno Bokk Yakaar’’ Moustapha Diakhaté, sa collègue Mbayang Dionne a rejoint Hélène Tine. Pour elle également, le texte était mal écrit pour être voté par l’hémicycle. Une belle brèche exploitée par la députée thiessoise pour davantage repréciser sa pensée. ‘’Il faut reconnaître que ce texte est mal écrit. Il y a manifestement un problème de rédaction. On est en train de le voter parce que le gouvernement le veut mais il y a des problèmes’’, a-t-elle lancé. Ce que confirme Mbayang Dionne que les nombreux amendements commençaient à irriter visiblement. ‘’Il faut qu’on soit sérieux’’, a-t-elle tonné.

Moustapha Diakhaté de leur rétorquer : ‘’l’une des prérogatives d’une Assemblée nationale est d’améliorer les textes qui lui sont soumis’’. Ce qui n’a pas convaincu sa collègue. ‘’On nous a envoyé un texte rafistolé dont je ne vois pas l’urgence de le voter aujourd’hui même’’, s’est désolée Hélène Tine. Cette fois-ci, c’est le ministre de la Culture et de la Communication lui-même qui tient à répondre à cette dernière. ‘’Le gouvernement ne vous a pas envoyé un document rafistolé. On a travaillé jusqu’à 2h du matin hier soir (ndlr avant-hier soir) sur ce texte. Il est mûrement réfléchi. Il faut le voter parce que compte tenu de l’urgence du contexte actuel, il faut légiférer’’, a tenté de convaincre Mbagnick Ndiaye. Il a ainsi clos le débat sur cette question.

Ainsi, le texte a-t-il été adopté après que les 20 amendements de Moustapha Diakhaté ont été pris en compte. Parmi ces derniers, le changement du nom de la société qui devient la Télédiffusion du Sénégal/ Sa (TDS/SA). Elle sera chargée du multiplexage et du transport, mais également d’exploitation commerciale de la diffusion des chaînes de télévision. Elle va bénéficier ‘’du transfert de l’ensemble des équipements et des infrastructures TNT construites par Excaf Telecom, conformément au cahier des charges relatif à la concession qui lui est accordée, portant sur la construction et l’exploitation d’une infrastructure de télévision numérique’’, indique-t-on dans un document remis à la presse. Des équipements dont le coût est estimé à 39 milliards de F Cfa.

Bigué Bob

(Source : Enquête, 22 juin 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)