twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Covid-19 : une équipe d’ingénieurs de l’ESP Dakar teste une nouvelle plateforme citoyenne pour lutter contre l’épidémie au Sénégal

lundi 16 mars 2020

Le Digital peut sauver des vies et faire des miracles. Cette phrase est devenue une leitmotiv pour tous les amateurs et professionnels du secteur des technologies. Depuis l’annonce de l’apparition du Covid-19 au Sénégal, plusieurs solutions sont en cours au niveau du ministère et de l’Etat pour faire face à cette épidémie.

Pour accompagner et faciliter le travail des autorités, des Sénégalais conscients de la gravité de la situation viennent de lancer une nouvelle plateforme cyber-citoyenne du nom de SunuCity dotée d’une application mobile disponible sur Playstore et bientôt sur Appstore.

L’objectif du projet est de faciliter la communication entre les populations et les autorités publiques ou entreprise d’utilité publique.

Collaboration avec le ministère de la Santé

Selon Ibrahima Kane de IKANE CO un des concepteurs , l’objectif de ce projet est de pouvoir faciliter le travail au ministère de la santé. Avec la plateforme, les populations pourront recevoir toutes infos utiles via ce canal mais aussi pourront signaler tout incident ou risque sanitaire via une application mobile avec une géolocalisation, notes vocales et photos.

D’ailleurs, explique Ibrahima : “nous avons rencontré des responsables de la cellule communication au Ministère de la Santé pour leur présenter notre plateforme qui vient naturellement en renfort au dispositif déjà lancé par l’autorité sanitaire.”

“Aujourd’hui avec ce genre d’application qui collabore directement avec les institutions, les informations sont certifiées et donc permet de contrer les fake news. C’est un grand atout pour le Sénégal où les réseaux sociaux et pseudo site d’informations sèment la terreur et installent la psychose avec des informations non avérées” a insisté Moctar Samb, le chargé de Communication.

Fonctionnement de la Plateforme

Selon Ibrahima Kane les publications qui vont être partagées par le Ministère sur SunuCity seront disponibles sous forme de TimeLine à l’adresse covid19.sn mais aussi sur l’application Mobile.

“Avoir un centre d’appel c’est très bien mais ce n’est peut-être pas suffisant. Nous avons par exemple entendu sur la toile des internautes se plaindre de la saturation du numéro vert du ministère. Avec notre application, les populations peuvent signaler tout incident ou risque sanitaire avec la possibilité de géolocalisation, d’inclure une note vocale pour ce qui ne peuvent pas écrire ou joindre des photos.”

“A partir d’une console d’administration les agents du ministère pourront voir en temps réel les informations envoyées par les populations et peuvent répondre directement ou aller les chercher en cas de besoin à l’aide des coordonnées GPS” précise le concepteur.

Pour le moment, la plateforme est encore en version beta. Les jeunes ingénieurs invitent d’ailleurs les Sénégalais à aller télécharger l’application, la tester afin de pouvoir faire des feedbacks via le https://sunucity.com/feedback en vue de son amélioration.

Pour Ibrahima, ceci n’est qu’une partie de plusieurs grands projets en cours afin de soutenir de façon citoyenne le service public. Pour l’instant, c’est sa structure qui porte le projet .

“Je me suis associé avec d’autres ingénieurs du Polytech de Dakar, et l’objectif plus tard c’est d’avoir un groupe sous le label SunuCorp“, promet le jeune entrepreneur qui rappelle qu’au delà même de l’épidémie du Coronavirus, le Ministère pourra toujours se servir dans l’avenir de la plateforme dans ses missions de prévention car les annonces publiées sur SunuCity peuvent être géographiquement ciblées. Au moment de s’inscrire, le citoyen indique sa zone de résidence et cette information est utilisée pour lui faire parvenir une notification concernant uniquement son quartier ou sa ville.

(Source : Socail Net Link, 16 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)