twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Covid 19, quels effets sur le secteur des Fintech ?

samedi 29 août 2020

La pandémie du coronavirus, au-delà d’être une crise sanitaire est surtout une crise socio-économique avec son cortège de corollaires sur l’emploi, le pouvoir d’achat, les transactions transfrontalières, etc.

Toutefois, elle a été incontestablement un accélérateur de la transformation digitale en Afrique. Le digital est devenu en quelques mois, le canal privilégié de communication des africains de tous horizons et de toute classe sociale, qu’il s’agisse des particuliers, entreprises ou institutions. Une telle situation fait que la sphère Fintech africaine navigue par vent favorable, alors qu’elle était déjà dans une tendance haussière rapide.

La COVID-19 est en fait un puissant catalyseur de la transformation digitale qui chambarde les modes d’interactions et de collaboration entre les hommes, les entreprises et les états.

Elle a également bouleversé de manière significative la façon dont ces derniers effectuent leurs transactions financières.

Il est plus que probable que certaines Fintech, encore au stade d’exploration et sujettes à des tensions de trésorerie accrues auront du mal à tenir le coup et pour s’en sortir à court terme. Toutefois, de réelles opportunités se présenteront pour celles qui disposent d’une assise financière plus favorable et réussissent à adapter leurs business modèles comme le révèle un article du Boston Consulting Group (BCG).

Selon ce journal les entreprises Fintech tournées vers le modèle d’affaire B2B seront moins touchées que celle qui se concentrent sur des activités de paiements internationaux ainsi que celles sensibles aux niveaux de risques élevées. C’est là, l’un des contrecoups directs des difficultés de la chaîne d’approvisionnement et de la diminution des transactions transfrontalières.

Le nouveau souffle qui balaie le continent sera favorable à moyen et à long terme aux PSP (Prestataires de Services de Paiement) comme m-Pesa au Kenya, AmanPay au Maroc, UPay au Sénégal et en Côte d’ivoire, ou encore Paystack au Nigéria.

La pandémie de Covid-19 change la donne pour ce qui est de l’inclusion financière à travers un développement accéléré du « Mobile-Money » de plus en plus prisé par les ménages à faibles revenus du fait de la réduction des déplacements ainsi que les mesures de distanciation sociale. Un phénomène similaire a été constaté en Chine avec la crise du SRAS en 2003.

La numérisation des services financiers amplifie l’inclusion financière même dans les pays où cette inclusion via les services bancaires traditionnels est en retard.

Cette mouvance est en train d’être accélérée par la crise de la covid-19. Une étude menée par le BCG au mois d’Avril dernier suggère que la pandémie accélérera très probablement la transformation numérique des établissements bancaires. Beaucoup de consommateurs se sont davantage habitués aux canaux numériques durant la crise de la covid-19. Plus qu’un outil, le digital est désormais un mode de vie.

Cheikh Mouhamadou Balley BEYE
Directeur général Interaktive

(Source : Social Net Link, 29 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)