twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Coûts appels entrants : Le Sénégal rejoint la moyenne africaine

lundi 23 août 2010

Si le Sénégal n’est plus la moins chère des destinations téléphoniques, elle n’est pas pour autant la plus chère. D’ailleurs, en ce domaine, moins cher n’est pas nécessairement le meilleur, comme le montrent les données.

La nouvelle hausse des tarifs des appels entrants intervenue depuis le début de ce mois, n’a pas fait du Sénégal le pays le plus cher en matière de tarifs internationaux. Tout au contraire, selon les dernières données sur les appels entrants, publiées par le groupe Global Voice, notre pays est dans la moyenne générale, avec son nouveau tarif de 0,215 euro la minute. Parmi les pays les plus chers, on note la Gambie, qui taxe les appels à 0,250 euro la minute. Par contre, la Mauritanie se classe parmi les pays les moins chers, avec des prix de 0,150 euro la minute par appel.

Ces deux exemples mettent à jour les paradoxes de cette question de tarification des appels entrants. En effet, on sait que les appels locaux par contre, sont excessivement chers en Mauritanie, quand leurs prix ne représentent pas grand-chose en Gambie. Ce serait un peu comme si, en Gambie, les appels entrants finançaient les appels faits à partir du pays, et que les Mauritaniens n’étaient pas encouragés à communiquer par téléphone.

Pour revenir un peu à Global Voice, on note que sa présence au Ghana n’a pas fait s’envoler la facturation du téléphone, point sur lequel se nourrit le débat au Sénégal actuellement. En effet, au pays de John Atta-Mills, dont le réseau de téléphone n’a rien à envier à celui du Sénégal, tout au contraire, le tarif des appels entrants au mois d’août, est de 0,194 euro. Sa voisine la Côte d’Ivoire, est toutefois moins chère, avec 0,170 euro la minute. Pourtant, sur place dans les deux pays, en termes de qualité de réseau et de temps d’appel, le Ghana ne se plaint pas de la comparaison.

En prenant une fourchette de dix-huit pays d’Afrique du nord, de l’ouest et de l’est, le groupe Global Voice indique que la moyenne générale des tarifs d’appels entrants est de 0,205 euro la minute. Comme pour dire, une fois de plus, que le Sénégal n’est pas si mal placé que cela.

M. Guèye

(Source : Le Quotidien, 23 août 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)