twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : vers la dématérialisation intégrale des procédures douanières

mercredi 27 janvier 2016

« Dans les prochains jours (…), nous allons rendre fonctionnel le compte twitter de la douane. L’essentiel des réformes que nous allons engager convergent toutes vers cet objectif cardinal, à savoir la dématérialisation intégrale de nos procédures », a indiqué le contrôleur général Issa Coulibaly, directeur général des Douanes, à l’ouverture de la « Semaine ivoirienne des douanes ».

Démarrée lundi, à Abidjan-Plateau, dans les locaux de l’Ecole des douanes, cette semaine s’achève le samedi 30 janvier.

Entre autres objectifs de ces festivités : marquer l’adhésion de l’administration des douanes ivoiriennes à l’important projet de modernisation de l’ensemble de ses procédures.

Traduction visible de cette ambition : le système de dédouanement automatisé des marchandises (Sydam). Une solution informatique créée en 1987 et rebaptisée « Sydam World » suite à l’adoption du programme informatique « Sydonia World ».

Fonctionnel depuis 25 ans dans plus de 80 pays à travers le monde, « Sydonia World » est une fabrique de la Conférence des nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

Une maîtrise des process

En contribuant à la transformation numérique des procédures douanières, Sydam World assure une meilleure maîtrise des process de dédouanement. L’enregistrement de la déclaration, le paiement des droits et taxes, les demandes de rectificatifs et de main levée sont couverts par cette solution informatique grâce à laquelle la Côte d’Ivoire veut conserver la première place dans le domaine de l’informatique douanière.

Dans cette quête de performance, l’administration des douanes a reçu, à l’occasion de cette semaine, le soutien du gouvernement. Il se dit disposer à appuyer la douane et à améliorer les conditions de travail de l’ensemble des agents.

Anselme Akeko

(Source : CIO Mag, 27 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)