twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : progression significative de la TNT en termes de notoriété

lundi 10 février 2020

Le Baromètre de la Télévision numérique terrestre (TNT) en Côte d’Ivoire, publié le 30 janvier par Médiamétrie et Omedia, souligne une « progression significative de la TNT en termes de notoriété et d’intention de s’équiper ».

En Côte d’Ivoire, la TNT a été lancée effectivement en février 2019 à partir d’Abidjan. Le déploiement du réseau s’est poursuivi dans la région de Bouaké. Puis dans la ville de Korhogo, au Nord du Pays.

L’objectif des autorités ivoiriennes est de rendre opérationnel les 35 sites du réseau avant la fin de l’année 2020. Ce qui permettra à 95 voire 100% d’Ivoiriens de recevoir la Télévision numérique terrestre et d’accéder gratuitement à sept chaînes de télévision et deux bouquets payants.

En effet, la Télévision numérique terrestre figure en bonne place sur l’axe stratégique du Programme d’actions prioritaires (PAP) 2020 au titre du renforcement des institutions pour la paix et la bonne Gouvernance. Tel que signifier par le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly dans son discours de restitution du séminaire gouvernemental relatif au PAP 2020, tenu le 27 janvier dernier à la Présidence de la République.

Mais l’adhésion de la population à la TNT ne sera effective qu’à condition de voir un grand nombre s’équiper en décodeurs et antennes nécessaires à la réception du signal.

Selon le Baromètre Omedia-Médiamétrie, plus de la moitié (51,7%) des individus de 15 ans et plus, habitant à Abidjan et Bouaké connaissent la TNT. « C’est 2 fois plus qu’il y a 6 mois (25,5%) et presque 6 fois plus qu’il y a 1 an (9,1%) », indique le rapport.

Lequel révèle par ailleurs que 73,8% des personnes interviewées lors de cette enquête connaissent la TNT au second semestre 2019. Représentatives de la population en termes de sexe, d’âge et de catégorie socio-professionnelle, ces dernières ont l’intention de s’équiper de l’adaptateur qui leur permettra de recevoir la TNT. « Cela représente plus d’1 personne sur 3 vivant à Abidjan ou Bouaké (38,1%), contre 21,6% il y a 6 mois », précise le rapport de Médiamétrie et Omedia.

Outre la Côte d’Ivoire, ces deux sociétés françaises d’études de marché et d’analyses accompagnent la transition numérique dans plusieurs pays de l’Afrique francophone subsaharienne.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 10 février 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)