twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : les plafonds tarifaires d’appel fixe, mobile et SMS en baisse entre 2021 et 2023

vendredi 4 mars 2022

Dans un bulletin d’informations publié sur son site internet le mardi 02 mars 2022, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) informe de la décision n°2021-0711 en date du 27 décembre 2021 relative aux plafonds tarifaires de terminaison d’appel fixe, mobile et sms, qui consacre entre 2021 et 2023, une baisse des tarifs de gros d’interconnexion entre les opérateurs.

Selon la note, cette baisse des tarifs passe pour la Voix, de 5 FCFA HT/min en 2021 à 3 FCFA HT/min en 2022, puis à 2 FCFA HT/min en 2023, soit des baisses de 40% et 33% respectivement en 2022 et en 2023. Pour les SMS, de 2 FCFA HT/unité en 2021 à 0,5 FCFA HT/unité en 2022, puis à 0,3 FCFA HT/unité en 2023, soit des baisses de 75% et 40%, respectivement en 2022 et en 2023.

« Ces baisses des tarifs d’interconnexion devraient se traduire par une baisse des prix de détail des communications Voix et SMS d’un réseau mobile vers un autre plus abordable, et plus accessible pour les populations », souligne l’ARTCI.

Les tarifs d’interconnexion revêtent une importance d’une part dans la formulation des offres de détail notamment sur les appels Off-net (communication entre abonnés appartenant à des réseaux différents) et d’autre part sur l’établissement d’une concurrence saine entre opérateurs.

Compte tenu de l’environnement fortement concurrentiel et pour prévenir les abus de position dominante, l’ARTCI, à l’issue de l’évaluation des coûts des services d’interconnexion par ses experts, fixe annuellement les tarifs plafonds de l’interconnexion.

Le service d’interconnexion est défini comme la prestation offerte par un réseau ouvert au public à un autre tiers qui permet à l’ensemble de leurs abonnés ou utilisateurs de communiquer librement entre eux quels que soient les réseaux auxquels ils sont raccordés ou les services qu’ils utilisent.

La notion d’interconnexion en télécommunications est intrinsèquement liée à la notion de terminaison de trafic par un opérateur B chez un autre opérateur A ; il consiste à recevoir et acheminer un trafic ou une communication d’un abonné de l’opérateur A vers un abonné de l’opérateur B. L’opérateur B se fait rémunérer en raison de l’utilisation de ses infrastructures par l’opérateur A suivant un tarif dit d’interconnexion défini dans le catalogue des offres de l’opérateur B.

(Source : Abidjan TV, 4 mars 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)