twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : les CNI biométriques produites à partir d’octobre 2019

jeudi 6 juin 2019

Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a présenté le jeudi 6 juin 2019, devant la Commission des affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée nationale, le projet de loi instituant une carte nationale d’identité biométrique à puce électronique sécurisée et à multiple usages. Coût du projet : 50 milliards de francs CFA financés à 70% par l’opérateur. Après l’exposé du représentant de l’Exécutif, le projet de loi a été adopté à la majorité des membres présents.

« Ce projet de loi marque un tournant décisif dans le processus de modernisation de l’identification en Côte d’Ivoire », a déclaré le ministre Sidiki Diakité, au sortir de cette présentation. Il a souligné qu’à travers cette initiative, la Côte d’Ivoire entre dans les nouvelles spécifications qui vont être mises en œuvre dans l’ère du digital en ce qui concerne les pièces d’identification.

Pour lui, les nouvelles cartes apporteront plus de sécurité, une circulation plus fluide dans l’espace communautaire de la CEDEAO, sans compter les nouvelles fonctionnalités qui vont entourer l’utilisation de ces cartes.

Par ailleurs, Sidiki Diakité a révélé que le gouvernement envisage une prorogation de la date d’expiration de l’actuelle carte d’identité pour couvrir la période d’établissement des nouvelles cartes biométriques qui seront produites à partir d’octobre 2019.

En Côte d’Ivoire, la délivrance des cartes nationales d’identité est soumise au paiement d’un droit de timbre fixé à 5000 francs CFA par la loi de finances 2014. Cette carte est destinée aux seuls Ivoiriens et est individuelle et obligatoire pour tout citoyen d’au moins 16 ans.

Il est bon de souligner que ce projet de loi instituant une carte nationale d’identité biométrique sera débattu en plénière à l’Assemblée nationale, et fera l’objet d’une seconde lecture par le Sénat de Côte d’Ivoire.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 6 juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)