twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : le ministre de la communication salue la création d’un organe d’autorégulation de la presse numérique

mercredi 18 avril 2018

Le ministre ivoirien de la communication, de l’économie numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné a salué, mardi à Abidjan, la création de l’observatoire d’autorégulation de la presse numérique de Côte d’Ivoire (OMENCI) par le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Selon le Président du REPPRELCI, Dr David Youant, cet observatoire d’autorégulation de la presse numérique de Côte d’Ivoire pour réguler 82 médias en ligne officiellement dénombrés dans le pays sera « opérationnel » dans le courant du mois de mai.

M. Youant a fait cette annonce au ministre ivoirien de la communication, de l’économie numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné qui le recevait à son cabinet en compagnie des membres de son bureau exécutif.

« Nous sommes venus vous remettre les conclusions d’un séminaire que nous avons organisé en 2015 sur la problématique de la régulation de la presse en ligne. Ce séminaire a recommandé la mise en place d’un observatoire d’autorégulation de la presse en ligne Côte d’Ivoire. Ce organe sera opérationnel courant mai », a-t-il fait savoir à M. Koné avant de lui remettre un second rapport contenant le répertoire des médias numériques en Côte d’Ivoire.

« Nous avons dénombré 82 médias numériques de cinq types. Ces médias emploient 400 journalistes dont 200 sont des professionnels détenteurs de la carte de journaliste professionnel », a expliqué le président du REPPRELCI.

En retour, le ministre Bruno Nabagné Koné qui est également le porte-parole du gouvernement ivoirien, a salué la création de l’observatoire d’autorégulation de la presse numérique estimant « qu’il est intéressant » d’avoir pensé à mettre en place cet organe.

Poursuivant, M. Koné a assuré de la disponibilité de son département ministériel à « accompagner » les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. « Ces rapports que vous nous avez remis vont beaucoup nous aider. Je vous encourage à faire en sorte que l’observatoire de la presse en ligne soit mis en place (opérationnel) le plus tôt possible », a-t-il exhorté.

Le REPPRELCI est une organisation créée en 2006 regroupant les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Cette faitière des médias numériques ivoiriens s’est donnée pour mission « d’organiser, structurer et promouvoir » la presse numérique.

(Source : APA, 18 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)