twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : le gouvernement a décidé de céder 9,95% de ses actions dans Orange CI sur la BRVM

jeudi 4 août 2022

En novembre 2017, lors de la pose de la première pierre du siège d’Orange CI, l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait dévoilé la collaboration entre le gouvernement et l’opérateur télécoms pour son introduction en bourse. Quatre ans après, le processus est mis en marche.

Le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a décidé de céder 9,95% de sa participation de 14,95% dans Orange CI sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm). L’information a été dévoilée au terme du Conseil des ministres qui s’est tenu mercredi 3 août à Abidjan. Au total, ce sont 14 990 207 actions qui seront cédées au coût de 9500 Fcfa (14,83 $) l’unité.

Au terme de l’opération de cession, le gouvernement devrait récolter la somme de 142 406 966 500 Fcfa (222,3 millions $). Selon le coût fixé pour l’action et l’estimation totale du nombre d’actions d’Orange CI (près de 150 millions d’action, Ndlr), la valorisation de l’opérateur télécoms par le gouvernement ivoirien tourne autour d’environ 1500 milliards Fcfa (2,3 milliards $).

Amadou Coulibaly, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, porte-parole du gouvernement a déclaré que 80% de la participation de l’Etat qui sera vendue est réservée aux nationaux Ivoiriens. « Cette mesure vise à faciliter l’accès des investisseurs nationaux à l’épargne par des placements à la BRVM en vue de soutenir l’économie nationale », a-t-il souligné.

Il ne reste plus au gouvernement ivoirien qu’à communiquer au marché les modalités financières qui régiront cette opération de cession ainsi que le calendrier de sa mise en oeuvre.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 4 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)