twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : la transformation digitale du foncier urbain confiée au français IGN FI

mardi 28 janvier 2020

IGN FI, acteur français spécialisé dans la géomatique, a été retenu par l’Etat ivoirien pour mettre en œuvre son projet de simplification et de transformation digitale du foncier urbain. Pour ce faire, un contrat a été signé entre le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) de la Côte d’Ivoire et IGN FI, le 20 décembre 2019 en marge du déplacement du Président de la République française Emmanuel Macron dans le pays.

Coût de la première phase de mise en œuvre prévue sur le Grand Abidjan et Assinie : 18 milliards FCFA (un peu plus de 27M€) financés par la Banque Publique d’Investissement française (BPI) garanti par le Trésor français.

La réalisation de ce projet par IGN FI s’articule autour de neuf composantes interdépendantes. En ligne de mire, le déploiement d’un Système Intégré de Gestion du Foncier Urbain (SIGFU) qui servira de socle commun aux différentes administrations de la chaine foncière.

Le digital pour limiter la fraude et les conflits

Il s’agit surtout pour les autorités locales de saisir les opportunités offertes par le numérique pour moderniser le système de gestion des droits de propriété. Depuis de nombreuses années, les usagers de l’Administration pointent en effet la lenteur dû au traitement manuel des demandes et la complexité des procédures qui remettent en cause la sécurisation des droits de propriété. D’autres se plaignent du manque d’informations des usagers relativement aux procédures en vigueur.

A terme, ce chantier permettra donc d’accélérer le processus de délivrance des actes administratifs et de sécuriser l’information foncière et ainsi réduire les litiges et contentieux. Entre autres résultats attendus de la transformation digitale du foncier urbain : l’augmentation des recettes de l’Etat et l’amélioration de l’environnement des affaires.

IGN FI a déjà réalisé de nombreux projets fonciers dans des pays africains tels que l’Ouganda, la Tanzanie, l’Ethiopie et le Sénégal.

(Source : CIO Mag, 28 janvier 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)