twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : la défiscalisation partielle des téléphones portables sera-t-elle reconduite ?

vendredi 23 novembre 2018

L’échéance avance à grand pas et la question mérite d’être posée. Adoptée en 2015 pour une durée de trois ans, sur la période courant du 1er août 2015 au 31 décembre 2018, la mesure portant Défiscalisation partielle de l’acquisition de matériels informatiques en Côte d’Ivoire, sera-t-elle reconduite ? Question importante d’autant plus qu’il a été constaté, selon le ministère de l’Economie numérique et de la Poste, une croissance soutenue du niveau d’acquisition des équipements informatiques en volume liée à cette défiscalisation.

D’après un rapport de la Direction générale des Douanes ivoiriennes, l’exonération et la réduction des taxes sur les équipements informatiques (ordinateur, imprimante, scanneur), tablettes électroniques et téléphones portables, ont contribué à une augmentation de 67% des importations en 2016.

Les chiffres de l’année 2017 ne sont pas encore connus, mais l’évolution des importations entre 2015 et 2016, indique que cette mesure a permis de faire baisser les prix, un point de départ pour de nombreux nouveaux utilisateurs, notamment de smartphones, en particulier ceux à faible revenu.

Si le gouvernement devra arbitrer entre ses recettes fiscales et les facteurs stratégiques qui influencent les décisions des Etats sur ces sujets, il n’en demeure pas moins vrai que l’acquisition et l’adoption des téléphones portables – dont dépendent la pénétration des TIC et les politiques d’inclusion financière – seront facilitées par des terminaux plus abordables et dont la disponibilité sera accrue.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 23 novembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)