twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : Un bond de 68% observé dans les achats en ligne à cause du covid-19

mercredi 27 janvier 2021

La crise sanitaire liée au nouveau coronavirus change littéralement les habitudes des consommateurs ivoiriens. La tendance est aux achats en ligne selon une étude du géant de la monétique Mastercard. Les sites de e-commerce et les plateformes en ligne de livraison sont régulièrement sollicités pour des achats.

L’étude de Mastercard a été rendue publique le 14 décembre dernier. Elle a pour objectif principal de mettre en lumière une digitalisation galopante des dépenses de consommation en Côte d’Ivoire, depuis l’apparition du premier cas de coronavirus, le 11 mars 2020. Ainsi, « 68 % des consommateurs ivoiriens achètent davantage en ligne depuis le début de la pandémie ». Selon ses conclusions, plus de trois consommateurs sur cinq seraient tombés sous le charme du commerce en ligne. De façon plus précise, l’habillement représenterait 61 % des achats en ligne. Pour se vêtir les internautes se rendent principalement sur les comptes facebook ou sur les sites des enseignes et font leurs achats. Richard Lawson, fondateur de LGC Company, le confirme. La startup ivoirienne qu’il dirige, est spécialisée dans la livraison expresse de colis en provenance de la France. Il dit voir son carnet de commandes s’étoffer de jour en jour. « Le volume de nos activités s’est fortement accru. La classe moyenne avec le développement du e-commerce achète ses fringues et accessoires de mode à l’étranger, pour éviter les pales copies observées dans les boutiques locales. Aujourd’hui grâce aux moyens technologiques et à notre expertise nous livrons les colis étrangers, en moyenne, dans des délais variant entre 4 et 15 jours » confie-t-il.

Autres

Pour accéder aux services en ligne, il faut internet. Et pour accéder à internet, il faut acheter des volumes de données, généralement appelés sous le vocable anglicisé, data. C’est pourquoi, la recharge de données vient en deuxième position et représente 55 % des habitudes de consommation. En troisième position des achats en ligne, arrive le matériel informatique, dans une proportion de 48 %. Ce qui se comprend aisément puisque les outils technologiques utilisés par les jeunes sont souvent des articles de seconde main dont la visibilité se fait essentiellement sur facebook ou instagram.

(Source : ICT4Agrica, 27 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)