twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire/ Taxe sur les transferts mobile money : Quelle est la responsabilité du consommateur final ?

vendredi 15 février 2019

Depuis quelques jours maintenant, les taxes applicables sur les transferts d’argent ont considérablement augmentées. L’Union nationale des entreprises de télécommunications l’avait déjà annoncé pour ce mois de février.

Cette augmentation, dans son application sera répercuter sur les utilisateurs des applications d’E-Banking, ou Mobile Money pour compenser une taxe que le gouvernement impose désormais aux opérateurs de transfert d’argent. En gros, les établissements de monnaie électronique, c’est-à-dire ceux qui proposent des transferts d’argent via mobile, doivent payer les mêmes taxes que les opérateurs téléphoniques. De nombreux murmures se font entendre dans les coulisses sur le sujet de la responsabilité du consommateur final dans cette augmentation.

Dans un communiqué de la direction générale des impôts, le Directeur Général souligne selon l’article 14 de l’annexe fiscale 2019 « Ces taxes qui existaient déjà dans le dispositif fiscal, sont exclusivement à la charge des entreprises de transfert d’argent par téléphone mobile et non de l’usagers ». Il rajoute par la suite que « la répercussion de ces taxes sur les consommateurs est illégales et constitue un détournement de l’esprit de la loi fiscale de l’Etat qui est résolument tournée vers des actions sociales par un soutient accru aux ménages ».

Maryse Atsé

(Source : ICT4Africa, 15 février 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)