twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : Roger Félix Adom, nouveau ministre de l’Economie numérique

mardi 6 avril 2021

Roger Félix Adom, actuel ministre de la Modernisation de l’administration et de l’innovation du service public, prend les commandes du ministère de l’Economie numérique, des télécommunications et de l’innovation dans le gouvernement du Premier ministre Patrick Achi.

Il a annoncé pour avril 2021 la disponibilité des premières applications des démarches et procédures administratives dématérialisées. Mais le ministre Roger Félix Adom, chargé de la Modernisation de l’administration et de l’innovation du service public depuis mai 2020, aura-t-il toujours en mains la destinée de ce projet ? Puisqu’il a été nommé mardi 6 avril au ministère de l’Economie numérique, des télécommunications et de l’innovation, suite à un remaniement ministériel.

L’ancien directeur général adjoint de la filiale ivoirienne du Groupe Orange – passé rapidement à la tête de GVA Côte d’Ivoire avant d’entrer au gouvernement – succède à Mamadou Sanogo. Lequel a annoncé lundi 5 avril qu’il ne ferait pas partie de la nouvelle équipe gouvernementale dirigée par Patrick Achi.

Diplômé de Centrale Nantes et de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Paris, Roger Félix Adom arrive au ministère de l’Economie numérique alors que le secteur des télécommunications et des TIC aborde deux virages des plus décisifs. Notamment le passage d’une numérotation de huit à dix chiffres pour la téléphonie fixe et mobile, et l’extinction du signal de la télévision analogique concomitant au processus de migration vers la Télévision numérique terrestre (TNT).

Sur son compte Twitter, il s’est dit heureux d’être reconduit au gouvernement, et de l’opportunité de pouvoir relever des nouveaux défis…

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 6 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)