twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cote d’Ivoire : Qualité des services voix, internet, sms - Les trois opérateurs de téléphonie mobile sanctionnés à hauteur de 5 milliards de FCFA

mercredi 27 septembre 2017

Il y a encore des efforts à faire pour rendre la qualité de service des réseaux mobiles meilleure en Côte d’Ivoire. Telle est la conclusion de l’audit de la qualité des services des réseaux de téléphonie mobile 2G/3G en Côte d’Ivoire, au titre de l’année 2016.

Vendredi dernier, à Abidjan, lors de la présentation des résultats de cet audit, le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou, a indiqué que des imperfections à la qualité de service voix, Internet et sms ont valu aux trois opérateurs de téléphonie mobile, des sanctions pécuniaires d’un montant total de 4 974 844 906 de FCFA qu’ils devront verser à l’ARTCI. Cette somme se répartit comme suit : 2 088 267 495 F CFA pour Orange ; 1 736 377 755 F CFA pour MTN et 1 150 199 656 F CFA pour Moov.

Selon Bilé Diéméléou, les opérateurs disposent de 90 jours pour s’acquitter de cette somme. L’audit a pris en compte l’accessibilité ou la capacité d’un abonné à accéder aux services de l’opérateur, l’intégrité ou la qualité perçue par un abonné dans l’usage des services de l’opérateur et la continuabilité.

C’est- à-dire la capacité pour un abonné à utiliser les services de l’opérateur sans interruption. Ainsi, le contrôle a noté, dans l’ensemble, une baisse du taux de coupures d’appel par rapport à 2014. « En 2016, on observe moins d’interruptions d’appels chez les trois opérateurs. Les objectifs fixés pour cet indicateur ont été atteints », note l’audit.

Cependant, le taux d’échecs d’appels reste encore supérieur au seuil de référence pour les opérateurs MTN et Moov et une baisse du taux d’appels de mauvaise qualité audible chez Orange et Moov. Président du Conseil de régulation, Lemassou Fofana a salué les opérateurs pour les efforts consentis, mais les a exhortés à faire davantage.

« Nous insistons sur la qualité de service. Nous y accordons un point d’honneur car toute l’administration est en train d’être numérisée », a-t-il souligné. Cette année, l’audit de la qualité de service se fera à partir de la mi-octobre. Il prendra en compte la technologie 4G, en plus des autres paramètres.

Sogona Sidibé

(Source : Le Patriote , 27 septembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)