twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : L’université virtuelle livre sa première cuvée

mercredi 13 novembre 2019

En Côte d’Ivoire, le 28 novembre 2019, environ un millier d’étudiants recevront leurs parchemin de fin de formation. Il s’agit de la toute première promotion de l’université virtuelle de Côte d’Ivoire (Uvci), crée en 2015 par le gouvernement ivoirien pour désengorger le système universitaire classique, caractérisé par de nombreuses grèves. ‘‘Aujourd’hui, avec la sortie de la première promotion de 830 étudiants en licence 3, le projet Uvci rentre dans une phase de maturité. L’Uvci est le levier sur lequel le gouvernement s’appuie pour développer l’utilisation des TIC (Technologies de l’information et de la communication) dans l’enseignement d’une manière générale et pour récupérer plus d’étudiants sans diminuer la qualité“, explique à l’AFP le professeur Tiemonan Koné, le directeur général de l’Uvci. Il poursuit en ajoutant que les étudiants qui y sont formés le sont pour le marché de l’emploi et sont ‘‘capables de créer des entreprises numériques“.

Comme son nom l’indique, l’Uvci privilégie Internet comme outil de formation, au dépend des outils classiques tels que les tableaux, les vidéos projecteurs, les power-points et autres. Un choix qui a peiné à se faire accepter au tout début du projet : « Au début, cela a été très difficile. L’Uvci a été vue comme un dépotoir. Son modèle pédagogique d’enseignement en ligne était rejeté », explique Oumou Dosso, directrice de la communication au ministère de l’Enseignement supérieur.

Selon les données de l’Uvci, c’est quelque 6.000 étudiants qui suivent depuis trois ans des cours régulièrement en son sein. Et chaque année, environ 2.500 candidats frappent à la porte de l’Uvci.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 13 novembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)