twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : Incendie de son service technique, Orange dénonce un acte de sabotage

lundi 14 mai 2018

Mamadou Bamba, Directeur Général d’Orange Côte d’Ivoire a animé ce jour une conférence de presse pour faire un point de la situation sur l’incendie du service technique de sa société, ayant eu lieu le 30 avril dernier. Pour lui quelqu’un cherche à saboter la société.

En Côte d’Ivoire, on a frôlé le pire. Toute l’activité économique a été affectée par l’incendie du service technique d’Orange. Les consommateurs eux-mêmes ont annoncé vouloir avoir beaucoup plus d’explication en déposant ce lundi un courrier de demande d’explication au Directeur Général d’Orange Côte d’Ivoire. C’est certainement la raison qui a poussé Mamadou Bamba à improviser une conférence de presse.

Selon le premier responsable de l’entreprise leader de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, « les premiers résultats de l’enquête ont mis en évidence un acte délibéré de sabotage ». Il soutient que « plusieurs câbles électriques d’alimentation des équipements ont été sectionnés. Une échelle a été également été trouvée sur les lieux ». Cela a provoqué une surcharge électrique des autres câbles provoquant ainsi l’incendie. Mamadou Bamba chiffre à 2 milliards, les pertes enregistrées à date par son organisation.

Son collaborateur Didier Kla, le Directeur Technique, qui figurait également sur la table de séance, s’est voulu rassurant. Pour lui 85% des services impactés ont été rétablis et depuis 10 jours ce sont pas moins de 300 ingénieurs qui travaillent à réparer les 400 000 soudures nécessaires au rétablissement des liaisons.

Pour l’heure l’enquête suit son cours au niveau de la direction de l’informatique et des traces technologiques (DITT) du Ministère de la Sécurité et aucun suspect n’a encore été identifié.

Patrick Lebanquier

(Source : ICT4Africa, 14 mai 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)