twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : Bizao et Ingenico veulent surfer sur la bonne étoile du mobile money pour faire décoller le paiement marchand

vendredi 9 avril 2021

L’accord entre Bizao et Ingenico pour équiper plus de 2500 terminaux de paiement électronique avec des services de mobile money doit permettre au paiement marchand de prendre son envol.

En Côte d’Ivoire, le mobile money n’a pas attendu la pandémie de Covid pour venir au-devant de la scène. Plébiscité en 2019 par 17,5 millions d’abonnés à la téléphonie mobile, soit 67% du taux de pénétration, ce service y a bien trouvé ses adeptes. Mais il n’a toujours pas décollé pour le paiement marchand, en raison du manque d’infrastructures permettant de vulgariser ce type de service dans le commerce, des plus petits détaillants aux enseignes référentes de la grande distribution.

Pallier ce déficit, c’est le but du partenariat stratégique de Bizao, fintech œuvrant à la démocratisation des services financiers en Afrique, avec MédiaSoft Lafayette, distributeur agréé ivoirien de Ingenico Group. Ensemble, ils annoncent dans une communication l’équipement de plus de 2500 Terminaux de paiement électronique (TPE) par mobile money. L’objectif de cet accord, sans limite de durée, est de permettre à tous commerces physiques d’accepter le mobile money, dont le nombre d’utilisateurs ne cesse de croître dans le pays.

Pour déployer cette offre, Bizao s’est d’abord adressé aux marchands qui possèdent déjà des terminaux Ingenico. Ils sont 2500 en Côte d’Ivoire, et n’auront aucun frais technique supplémentaire à payer pour encaisser à partir du même appareil, les paiements par mobile money et par carte bancaire. La mise à jour logicielle des terminaux sera assurée par Bizao, qui a des partenariats avec les banques locales et MédiaSoft Lafayette.

Poumon économique de l’Uemoa, la Côte d’Ivoire compte à elle seule 38% des TPE de la région. Des terminaux majoritairement fabriqués par le groupe Ingenico, et dont la première fonction est de rendre possible l’acceptation des paiements par cartes bancaires chez les commerçants. En outre, plus de 6 559 milliards de FCFA (près de 10 milliards d’euros) transitent sur les comptes de mobile money chaque année en Côte d’Ivoire.

Moins bavards sur le coût de cette opération, les acteurs espèrent mobiliser l’écosystème des paiements afin de permettre aux commerçants de capitaliser sur le succès du mobile money auprès de leurs clients. Mais aussi capter 5% du volume de transaction annuelle sur les comptes mobile money, soit près de 328 milliards de FCFA (environ 500 millions d’euros).

« En cette période de crise économique et sanitaire, la transition vers une économie sans cash s’accélère et représente à la fois une opportunité et une urgence », explique le fondateur & CEO de Bizao, Aurélien Duval-Delort, enthousiaste à l’idée de ce partenariat signé avec Ingenico. Un partenariat qui pourrait s’étendre au Sénégal et au Cameroun.

En intégrant le mobile money sur les terminaux Ingenico, il s’agit pour Bakary Kamara, directeur général de MédiaSoft Lafayette, de renforcer sa position de leader sur le marché ivoirien où les solutions alternatives de paiement se multiplient. Cela est particulièrement vrai au niveau de l’Ueoma. Car le nombre des TPE de lecture de carte bancaire et le volume des transactions ont connu une hausse de près de 20% dans la région. Aujourd’hui, près de 10% des opérations effectuées avec une carte bancaire sont réalisées sur un TPE. La moyenne des transactions se situe autour de 107 000 FCFA (164 euros).

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 9 avril 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)