twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : Après des actes de ‘‘vandalisme’’ sur son réseau, Orange gèle le déploiement de sa fibre optique à Abidjan

mardi 19 juin 2018

En Côte d’Ivoire, la filiale locale de l’opérateur français de télécommunications Orange a annoncé le 15 juin 2018 avoir stoppé, du moins provisoirement les installations de nouveaux câbles à fibre optique. A travers cette décision, l’opérateur entend protester contre les récents actes de ‘‘vandalisme’’ perpétrés sur son réseau. Dans son communiqué, Orange Côte d’Ivoire indique que « plusieurs câbles de réseau avaient été coupés et du matériel volé dans 11 salles du réseau dans le district de Biétry à Abidjan entre le 31 mai et le 9 juin 2018 ». Aussi, Stéphane Varret, directeur général adjoint d’Orange Côte d’Ivoire, s’indigne et fait savoir que dans ce climat d’insécurité, il est impossible pour l’opérateur de continuer à investir sereinement : « Nous devons trouver une solution au sabotage de nos installations avant de continuer », explique-t-il.

En rappel, le 30 avril 2018, un incendie s’était déclaré dans le sous-sol du centre de transmission d’Orange Côte d’Ivoire, situé au Plateau, le quartier administratif et commercial d’Abidjan, contenant des milliers d’équipements dont le câble sous-marin South Africa Transit 3/West Africa Submarine Cable (SAT3), une infrastructure en fibre optique qui relie l’Europe à l’Afrique du Sud avec des dérivations dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Après l’incendie, le réseau été considérablement perturbé, voire coupé dans certaines zones. Orange qui dénonçait un acte de vandalisme annonçait alors des pertes de l’ordre de deux milliards de F Cfa. Dans ce cas comme dans le second, Orange a annoncé avoir déposé une plainte, qui jusqu’ici, n’a jamais aboutie. Dans la foulée, Orange a demandé aux autorités ivoiriennes de garantir la sécurité de ses installations. Ce qui visiblement, n’est pas encore fait, et qui a poussé l’opérateur à stopper ses travaux d’installation de la fibre dans le pays.

(Source : TIC Mag, 19 juin 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)